yes, therapy helps!
Syndrome de Charcot-Wilbrand: symptômes et causes

Syndrome de Charcot-Wilbrand: symptômes et causes

Septembre 27, 2022

Les rêves, manifestations mentales qui se produisent pendant que nous dormons et qui, bien qu’il soit démontré qu’ils sont associés à un remaniement de l’information de la mémoire et des émotions, demeurent de nombreuses énigmes et mystères.

Mieux ou pire, les rêves jouent un rôle essentiel dans notre santé mentale. Alors que se passerait-il si nous arrêtions de rêver? Un phénomène similaire est celui du syndrome de Charcot-Wilbrand. , dont nous discuterons tout au long de cet article.

  • Peut-être êtes-vous intéressé: "10 curiosités sur les rêves révélés par la science"

Qu'est-ce que le syndrome de Charcot-Wilbrand?

Le syndrome de Charcot-Wilbrand est une maladie neurologique étrange par laquelle la personne qui en souffre ressentir le sentiment qu'il a perdu la capacité de rêver . Cependant, ce qui se passe réellement, c’est que le patient souffre d’une agnosie visuelle accompagnée de la perte de la capacité de mémoire mentale ou de la récupération d’images dans l’esprit; puisque, selon les études, les processus du sommeil paradoxal restent intacts.


Pendant le temps que nous dormons, l'activité de notre cerveau passe par cinq phases différentes. Le dernier, connu sous le nom de phase de sommeil paradoxal (traduit par Rapid Eye Movement) se caractérise par une activité cérébrale intense. Grâce à cette activité, nous pouvons rêver et notre cerveau est capable de capturer des informations de notre environnement même si nous sommes endormis.

Bien que, à première vue, le syndrome de Charcot-Wilbrand puisse sembler être causé par un type d'anomalie dans l'activité cérébrale de cette phase, il est vrai que des études suggèrent que, en réalité, une lésion dans le lobe occipital Ce peut être la genèse principale de ce trouble ou trouble du sommeil.


Le nom donné à cette affection est dû aux études de cas réalisées par le neurologue Jean-Martin Charcot et le chercheur en ophtalmologie Hermann Wilbrand. Bien qu’ils travaillent séparément, chacun d’entre eux a grandement contribué à l’étude de ce syndrome.

Quant aux enquêtes de Charcot, elles ont contribué à déterminer que la manifestation principale du syndrome est concrète. le manque de la capacité de se souvenir des images produites dans les rêves. Ce qui implique la découverte que la personne peut rêver, mais est incapable de se souvenir. Quant à l'apport de Wilbrand, il s'articule autour de la découverte de la présence d'agnosias en tant que conditions latérales possibles.

Le syndrome de Charcot-Wilbrand est considéré comme une maladie rare car il a une incidence très faible dans la population. Bien que cela implique un manque d'études sur ce sujet, il a été reconnu comme une affection liée à des lésions cérébrales focales.


Ses possibles effets négatifs

Bien que les patients atteints de ce syndrome n'aient pas tendance à souffrir d'un tableau clinique sérieux ni d'effets néfastes dérivés du tableau clinique, on suppose que les rêves favorisent certaines fonctions relativement importantes pour la santé mentale de la personne. Parmi ces avantages, il y a la capacité que les rêves ont de favoriser les processus d'apprentissage .

De la même manière, il a été postulé qu'une perte totale de la capacité de rêver, ou dans ce cas de se souvenir du rêve, peut être liée au développement d'états obsessionnels et même à la souffrance de certains types d'hallucinations. Enfin, certaines théories affirment que les rêves aident au développement et à la préservation émotionnelle, et que l'expression des émotions dans les rêves peut améliorer ou aider l'expression des émotions dans la réalité .

Quels symptômes présente-t-il?

Il existe deux classifications différentes qui collectent les symptômes du syndrome de Charcot-Wilbrand. . Le premier est basé sur les études menées par les chercheurs du syndrome décrit ci-dessus. Alors que la seconde classification, beaucoup plus courante, est basée sur le type de blessure qui la cause et sur l’analyse du sommeil paradoxal des patients.

1. Classification traditionnelle

À la suite des premières études, la symptomatologie du syndrome de Charcot-Wilbrand a été réduite aux symptômes suivants:

  • Problèmes de réminiscence visuelle.
  • Prosopagnosie
  • Agnosie topographique.

2. Classification moderne

Cependant, les études les plus récentes décrivent le tableau clinique de ce syndrome en fonction du type de lésion et de l'évaluation du sommeil paradoxal chez les patients. Ces études de cas ont été effectués en effectuant des tests tels que la polysomnographie , qui étudie de multiples paramètres du sommeil, accompagnés de la détermination de modèles dans les stades du sommeil.

En conclusion, la nouvelle définition des symptômes du syndrome de Charcot-Wilbrand est définie comme une association entre la perte de la capacité à évoquer des images ou des mémoires visuelles traduites ou traduites en perte de rêves.

Quelles sont les causes?

Chez les patients présentant une perte d'images visuelles pendant le sommeil, une série de lésions dues à une thrombose aiguë, à des hémorragies, à des traumatismes ou à une intoxication au monoxyde de carbone ont été identifiées, raison pour laquelle elles sont considérées comme des causes possibles du syndrome de Charcot. Wilbrand.

En outre, d’autres affections ou affections à développement plus progressif, telles que l’apparition de masses tumorales dans le tissu cérébral ou un développement embryonnaire anormal du corps calleux Ils ont également été associés à ce syndrome. En outre, des cas de Charcot-Williams ont également été observés chez certains patients atteints de la maladie d'Alzheimer et du syndrome de Turner.

En ce qui concerne l'emplacement des lésions cérébrales, les dommages sont localisés plus fréquemment dans les zones occipito-temporales ou mésiales (médiales) latérales du cerveau et presque toujours bilatéralement. Cependant, il n’a pas encore été possible de trouver un emplacement plus précis.

Traitement et pronostic

En raison de la nature de cette affection, il n’existe toujours pas de traitement spécifique ou efficace du syndrome de Charcot-Wilbrand. Cependant, il y a eu des cas dans lesquels il y a une récupération progressive de la capacité de se souvenir des rêves.

Bien que la cause exacte de la guérison n’ait pas encore été déterminée, elle dépendra de la gravité des lésions cérébrales et de la cause principale de la maladie. En fonction de ces facteurs, le patient peut éprouver une rémission totale, partielle ou nulle des symptômes.


France 5, Santé magazine "La maladie de Charcot" (Septembre 2022).


Articles Connexes