yes, therapy helps!
Leadership empathique: responsabiliser le travail d'équipe avec empathie

Leadership empathique: responsabiliser le travail d'équipe avec empathie

Avril 16, 2021

De nos jours, nous recherchons et développons un nouveau type de personnage pour former des groupes de travail en équipe: le leader empathique. Ce nouveau rôle a beaucoup à voir avec un changement de génération, avec une mentalité plus ouverte envers les travailleurs, rompant ainsi avec le schéma traditionnel du patron autoritaire.

Le même concept comprend une qualité humaine: l'empathie. Leadership empathique C’est ce leadership dont la façon de s’intégrer dans un groupe d’individus repose sur le lien entre l’être humain et le traitement de proximité. Comprendre les autres et renforcer leurs sentiments au sein du groupe devient une nécessité.

  • Peut-être êtes-vous intéressé: "Les 15 types de patrons: avec lequel partagez-vous un bureau?"

Définir le leadership empathique

Il y a une concurrence féroce sur le marché du travail. Sur le marché du travail une valeur ajoutée est recherchée, un atout supplémentaire qui peut faire la différence. Autrement dit, les entreprises ne recherchent plus uniquement des connaissances professionnelles ou académiques. Les grandes ou les petites entreprises recherchent cette caractéristique pédagogique et émotionnelle chez un candidat au poste de capitaine.


Ainsi, la direction empathique prétend être basée sur une compréhension plus profonde de chaque membre d'une équipe . Connaissant leurs compétences, leurs vertus, leurs lacunes, leurs compétences en communication, coopération et intégration. Le but ultime de cette technique est d’améliorer les performances au travail et d’impliquer tous les membres du groupe.

Chef vs. Patron

Notez les différences entre "le patron" et "le chef". Le premier occupe une position hiérarchique au sein d'une entreprise . C'est quelqu'un qui est expressément dédié à la distribution de directives et à la transmission d'ordres dans différentes tâches, sans grande marge de manœuvre pour discerner ou montrer l'opposition à ce qui est commandé.


Le chef gagne cependant la sympathie, ses propres subordonnés transfèrent ce pouvoir, cette légitimité. La différence entre les deux profils est une question d'attitude. Le leadership empathique est formé sur la base de la confiance et du respect mutuel entre ouvrier et supérieur.

  • Article connexe: "Les 10 différences entre un chef et un chef"

Caractéristiques du chef empathique

Le leadership empathique ne se limite pas à l’empathie en tant que modèle déterminant. Il répond à une série de bases et de qualités beaucoup plus profondes que l'attitude personnaliste.

Plus précisément, ce sont les 7 piliers du leadership empathique:

1. humilité

C'est le principe de base de ce type de leadership. L'arrogance, l'arrogance ou le dénigrement sont des concepts antagonistes à l'empathie. Un bon dirigeant doit traiter tous les membres avec respect et sans compromettre sa dignité, simplement.


2. Flexibilité

Cela se traduit directement par un manque de rigidité injustifiée, sans oublier que le dernier mot de la prise de décision reste le leader. Souvent vous perdez l'autorité si vous ne prenez pas soin de ce détail .

3. passion

La figure du chef doit montrer à tout moment une attitude active et de l'énergie . Cela doit transmettre ces valeurs au reste du groupe, de sorte que toutes les lignes dans la même direction.

4. Valeurs

Dans beaucoup d'entreprises et de groupes, il y a ce manque lors de la transmission de certaines valeurs. Le corporatisme est très important dans le développement d’une entreprise et le leadership doit donner l'exemple et renforcer les principes de l'entreprise .

5. connaissances

Le leader, plus que quiconque, doit démontrer une connaissance absolue du sujet. C’est la valeur ajoutée que le respect des autres membres de l’équipe impliquera. Il est très important de justifier le leadership pour ses propres mérites et fitness .

6. confiance

Un autre des derniers éléments à démontrer un bon leadership. Le responsable du groupe doit montrer sa confiance dans les capacités des autres membres et leur demander comment ils vont réussir ou se défaire.

7. apprentissage

Autant que la connaissance soit une qualité pour tout candidat de diriger ou de diriger un groupe déterminé, L'apprentissage supplémentaire ne fait jamais de mal . Surtout, apprendre des mêmes membres du groupe, il doit y avoir un retour des deux parties et un bon leader doit écouter les autres pour se développer professionnellement.

Pourquoi ce phénomène apparaît-il?

Tout cela répond à une évolution générationnelle à tous points de vue. La sociologie a été chargée de démontrer que nous nous dirigeons vers une société plus collectiviste, moins hiérarchisée, dans laquelle le consensus est plus valorisé.

De cette manière, cela a également été transféré et appliqué dans le domaine des affaires. Les temps de nos parents étaient différents. Il y a des décennies, le patron était la plus haute autorité , peu importe les besoins de chaque travailleur. Cette façon archaïque de gérer un groupe de personnes a souvent été discutée.

Le leadership empathique découle de la nécessité d'améliorer la performance productive combiné avec un changement de valeurs au niveau social . Il est nécessaire de donner une valeur personnelle et individuelle à chacun des individus appartenant à un groupe.

Ainsi, de nombreuses études et rapports ont mis en évidence l'efficacité et la productivité de la mise en œuvre d'un modèle de leadership empathique, étant le seul à même de répondre à différents besoins et préoccupations pour accroître le bien-être du groupe.

  • Peut-être êtes-vous intéressé: "21 dynamiques de travail d'équipe amusantes et utiles"

Ebola Contact Tracers Need Two Very Different Skills - Factpod #14 (Avril 2021).


Articles Connexes