yes, therapy helps!
Échec (parapraxis, déchéance): définition, causes et types

Échec (parapraxis, déchéance): définition, causes et types

Mai 27, 2022

Les actes ayant échoué sont des erreurs de comportement et de cognition , y compris la mémoire ou la langue parlée et écrite, qui, selon les approches classiques de la psychanalyse, fournissent des informations sur les processus inconscients de la personne qui les commet.

Dans cet article, nous allons décrire ce que sont les parapraxies, quels types existent selon Sigmund Freud et comment on leur donne un sens issu de la pratique psychanalytique traditionnelle.

Qu'est-ce qu'un acte raté?

Les parapraxies, également appelées actes ratés, glissades ou manquements freudiens, sont des fautes de discours, d’actions , en mémoire, en lisant ou en écrivant qui, selon Sigmund Freud et d’autres psychanalystes ultérieurs, révèlent une interférence de la partie inconsciente de l’esprit dans un comportement manifeste.


Certains exemples de fautes communes peuvent être d'oublier de répondre à un email concernant une interview pour un travail qui ne nous convainc pas, de dire par erreur un mot de contenu sexuel à une personne qui nous attire et d'appeler le couple actuel pour le contacter. nom d'un ex-partenaire.

Le mot "parapraxis" vient d'une traduction du mot "Fehlleistungen", utilisé par Freud lui-même . Le mot grec signifie "une autre action", alors que le mot allemand peut être traduit par "action fausse".

Le premier acte raté enregistré par Freud est celui d'un jeune patient qui a oublié un mot en citant un fragment de The Aeneid. Le thérapeute a déterminé par l'association de mots que l'homme associait le terme à du sang et a émis l'hypothèse qu'il l'avait inconsciemment bloqué afin d'éviter de se souvenir d'un événement traumatisant lié à celui-ci.


Signification de parapraxie

La théorie de Freud, et donc la pratique psychanalytique en général, repose sur la conviction qu'il est possible d'inférer des impulsions et des conflits inconscients refoulés à partir de nombreuses actions et expériences dans lesquelles intervient cette structure de l'esprit.

Les rêves ne sont pas les seuls susceptibles d’être étudiés en tant que manifestations de l’inconscient; selon la psychanalyse, dans de nombreux cas, nous pouvons détecter des éléments similaires au cours de la veillée . Certains cas sont des parapraxies, des symptômes névrotiques, des mécanismes de défense ou la méthode d'association des mots.

Freud a écrit que, dans la mesure où les actes ayant échoué se produisent également chez des personnes ne présentant aucun type de psychopathologie, ils peuvent être considérés comme un signe que des processus inconscients existent également chez ceux qui ne souffrent pas de névrose ou d'autres troubles psychologiques.


Bien que, dans certains cas, l'hypothèse psychanalytique semble être exacte, il convient de garder à l'esprit que ce type d'erreur ne peut souvent être dû qu'à des facteurs tels que la fatigue ou le hasard. Rappelez-vous que même Freud lui-même avait dit que "parfois, un cigare n'est qu'une cigarette" lorsqu'il attirait l'attention sur ses propres habitudes.

Types de bordereau freudien

Freud a décrit quatre types d'actes manqués : linguae, ou lapsus linguae, ceux de l'écriture et du dessin (lapsus calami), ceux de la compréhension auditive et de la lecture et des blocages de la mémoire motivés par des facteurs inconscients.

Ensuite, nous décrirons les principales caractéristiques de chacune d’elles.

1. Verbes (lapsus linguae)

Lapsus linguae sont les échecs les plus fréquents et aussi les plus connus par les gens en général ; pour cette dernière raison, il est très courant d'utiliser le mot "laps de temps" pour désigner exclusivement les parapraxies verbales.

Les glissades verbales de personnages célèbres sont très populaires sur Internet et à la télévision. Par exemple, Mariano Rajoy, président du gouvernement espagnol, a déclaré en 2016 au chef de l'opposition parlementaire: "Ce que nous avons fait, ce que vous n'avez pas fait, c'est de tromper le peuple".

2. Graphiques (lapsus manus)

Lapsus manus, comme on l'appelle les actes manqués qui se produisent dans l'écriture ou d'autres manifestations graphiques , ils fonctionnent de manière très similaire aux verbaux. Comme ceux-ci, dans de nombreux cas, ils peuvent être expliqués par une diminution du niveau d'attention ou d'alerte, ainsi que par d'autres facteurs similaires.

Le concept "lapsus calami" est proche de celui de lapsus manus. Il est utilisé pour se référer exclusivement aux erreurs écrites, il est donc plus restrictif.

3. Compréhension orale et écrite

Ce type d’échecs consiste à comprendre de manière erronée quelque chose que nous avons entendu ou lu . Il est relativement courant que cela se produise à des moments où nous craignons que notre interlocuteur ne mentionne un problème spécifique, mais aussi lorsqu'il existe simplement un terme très présent dans notre esprit.

Un exemple de ce type d'erreur peut être une personne qui, à son retour d'un rendez-vous avec une personne qu'il aime, entend sa partenaire lui demander "étais-tu avec ton amour?" Au lieu de "étais-tu avec ta mère? "

4. Oubli symbolique (lapsus memoriae)

L'oubli symbolique ou motivé est un type d'acte manquant qui a particulièrement attiré l'attention de la psychologie. . Il n'est pas rare que des personnes oublient de se rendre à des rendez-vous chez le médecin ou à un professionnel qui génèrent un rejet particulier, ainsi que pour effectuer des tâches qui ne les intéressent pas.

Dans de nombreux cas, les lapsus memoriae se manifestent en langage parlé; ainsi, ne pas pouvoir se souvenir du nom d'une personne à laquelle nous ne voulons pas penser pendant une conversation serait un exemple d'oubli symbolique.


La plus Rapide Partie d’Échec jamais Jouée (Mai 2022).


Articles Connexes