yes, therapy helps!
Le quotient intellectuel est-il identique à l'intelligence?

Le quotient intellectuel est-il identique à l'intelligence?

Août 4, 2022

Le concept de quotient intellectuel, également connu sous son abréviation (CI), est utilisé avec une grande fréquence, comme s’il était équivalent à l’intelligence, ou du moins à une mesure définitive de cette construction. Cependant, QI et intelligence ne sont pas synonymes et ne doivent pas être compris comme tels, malgré la relation étroite qui existe entre les deux concepts.

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur la réponse à une question: Le QI est-il identique à l'intelligence? Pour cela, nous montrerons plusieurs définitions de ces deux termes et nous analyserons les relations et les différences qui existent entre eux.

  • Article connexe: "Les théories de l'intelligence humaine"

Qu'est-ce que l'intelligence?

Le terme "intelligere" vient du latin et peut être traduit par capacité à comprendre ou à percevoir. Au Moyen Âge, les mots "intellectus" et "intelligentia" ont commencé à être utilisés de manière similaire au concept chrétien de l'âme.


Il existe de nombreuses conceptions différentes du concept "d'intelligence". Bien que chacun d’entre eux souligne différents aspects, la plupart conviennent que c’est une aptitude relativement stable qui varie selon l’individu et que est associé à la résolution de problèmes et à d'autres fonctions cognitives d'ordre supérieur, ainsi qu'avec l'adaptation à l'environnement.

Le dictionnaire de l'Académie royale espagnole d'Espagne inclut plusieurs facteurs pertinents dans sa définition de l'intelligence: la capacité de comprendre et de savoir des choses (similaire au mot latin d'origine), ainsi que de résoudre des problèmes. En outre, l'une des significations décrit l'intelligence comme une compétence dérivée de l'expérience.


Albert Binet, créateur du premier test de QI, a assimilé l'intelligence au jugement ou au bon sens. David Wechsler, auteur des tests de renseignement WAIS et WISC, a déclaré qu’il s’agissait d’une capacité mondiale nous permet d'atteindre des objectifs, de penser rationnellement et de faire face à l'environnement . Charles Spearman, pionnier de la psychométrie, a également insisté sur ce caractère unitaire.

De son côté, Howard Gardner, auteur de la théorie des intelligences multiples, définit l'intelligence comme un ensemble de capacités différenciées nous permettant de résoudre les problèmes qui se posent tout au long de notre vie et d'acquérir de nouvelles connaissances. Nous discuterons plus tard de la perspective de Gardner et d’autres critiques du concept de CI.

  • Article connexe: "Intelligence: le facteur G et la théorie bifactorielle de Spearman"

Définir le QI (QI)

QI ou QI est le score global obtenu dans divers instruments dont l'objectif est de mesurer l'intelligence . Son origine est le concept d '"âge mental", issu de la première échelle d'intelligence: celle développée par Binet et Simon pour évaluer les besoins spécifiques des enfants en difficulté d'apprentissage.


Le terme "QI" a été inventé par William Stern , un psychologue allemand expert en différences interindividuelles. Cet auteur a développé les contributions de Binet et Simon: a proposé de diviser l'âge mental entre les âges chronologiques afin d'améliorer la capacité de discriminer les tests d'intelligence entre des personnes du même âge. Le résultat était l'IC.

Plus tard, Lewis Terman a passé en revue le test de Binet-Simon en ajoutant le concept de QI proposé par Stern. Il a également perfectionné la manière de le calculer; en multipliant par 100, on évitait le résultat de la division de l'âge mental entre fractions chronologiques. En revanche, Terman a popularisé l'abréviation "CI".

Les tests d'intelligence de Wechsler

À l’heure actuelle, et depuis l’apparition des tests de l’intelligence Wechsler dans les années 1950, la CI est obtenue en comparant les scores d'un sujet donné dans le test avec ceux d'autres personnes du même âge. Pour cela, les scores normaux sont utilisés avec une moyenne de 100 et un écart type de 15.

Suivant cette distribution, les deux tiers de la population ont un CI pouvant être considéré comme normal, soit entre 85 et 115 environ. Les scores entre 75 et 90 indiquent, selon Wechsler, une intelligence limite, alors que ceux entre 115 et 130 sont légèrement élevés.

Les tests de Wechsler se distinguent également par le fait qu’ils incluent non seulement le QI total, mais également plusieurs sous-facteurs. Les deux principaux sont le QI verbal et le QI manipulateur ; le premier est mesuré avec des preuves des connaissances acquises et de la compréhension verbale, et le QI manipulateur concerne le raisonnement fluide et le traitement de l'information.

  • Peut-être êtes-vous intéressé: "Qu'est-ce que l'intelligence émotionnelle? Découvrir l'importance des émotions"

La relation entre CI et intelligence

Actuellement, la CI est souvent utilisée dans l'évaluation de différents types de personnes, tels que les étudiants ou les candidats à un emploi donné. En ce sens, il est généralement utilisé en fonction de la capacité prédictive de l'intelligence fluide dans la performance académique et professionnelle .

La corrélation la plus intense au niveau psychosocial est celle entre IC et les notes au cours de l’éducation de base; on estime que sa valeur est d'environ 0,50. La capacité du CI à prédire le rendement au travail varie en fonction de l'emploi mais tend à être inférieure à celle d'un universitaire, probablement parce que son effet est médiatisé par l'éducation.

D'un autre côté, L'ethnocentrisme est une critique très courante des tests de QI. : on soutient qu'ils favorisent ceux qui ont été élevés dans certains environnements (par exemple en Europe ou au Japon) au détriment des aptitudes intellectuelles plus appréciées dans d'autres. L'intelligence est un concept très large et il est difficile d'éviter le réductionnisme en le rendant opérationnel.

De nombreux auteurs, tels que Sternberg et Gardner, se sont opposés à la conception unitaire de l'intelligence découlant de l'utilisation généralisée des tests de QI. A partir de ces perspectives, une extension du concept "intelligence" incluant des capacités liées à la relations interpersonnelles, habiletés motrices, créativité ou la connaissance de soi.

Lev Vygotsky, un théoricien clé de la psychologie de l'éducation, a souligné le caractère dynamique des compétences intellectuelles, donnant lieu à une série d'interventions évaluant de manière répétée les progrès réalisés dans des mesures similaires à celles d'IQ à mesure que les capacités correspondantes sont formées . Cela contraste avec l'idée de l'intelligence comme facteur stable.

Il est commode de comprendre le QI en tant que mesure fragmentaire de l'intelligence qui se concentre sur certains domaines, tels que le langage ou le raisonnement spatial, tout en laissant de côté d'autres domaines également pertinents pour la vie quotidienne. En outre, il est important de garder à l'esprit que l'intelligence peut être plus modifiable que nous le pensons.


L'héritabilité des différences de QI à travers le monde - Philippe Rushton (Août 2022).


Articles Connexes