yes, therapy helps!
Metacualona (Quaalude): histoire, effets et utilisations

Metacualona (Quaalude): histoire, effets et utilisations

Décembre 9, 2021

La méthaqualone, connue sous le nom de "Quaalude", l’un de ses noms commerciaux, est un sédatif qui était très populaire comme drogue récréative dans les années 1960 et 1970. On trouve des références à ce médicament dans des films comme "Le loup de Wall Street" et "Scarface", ainsi que dans des chansons de David Bowie ou de Frank Zappa.

Dans cet article, nous allons parler de les propriétés pharmacologiques, l'historique, les effets et les utilisations de la méthaqualone . Bien qu'il ait été remplacé par d'autres anxiolytiques moins toxicomanogènes et qu'il ne soit pas fabriqué légalement, ce médicament a joué un rôle déterminant dans le développement d'un traitement pharmacologique qu'il convient d'analyser.


  • Article connexe: "Types de drogues: connaître leurs caractéristiques et leurs effets"

Qu'est-ce que la méthaqualone?

La méthaqualone est un médicament avec effets dépresseurs sur le système nerveux qui est classé dans la catégorie des médicaments hypnotiques et sédatifs, ainsi que des anxiolytiques. Il fait partie de la classe pharmacologique des quinazonlinones.

Les médicaments psychotropes anxiolytiques et sédatifs sont utilisés pour traiter des symptômes tels que l’anxiété ou l’insomnie, et certains d’entre eux ont des effets qui les rendent vulnérables aux dépendances physiques et psychologiques. Les benzodiazépines sont les médicaments les plus utilisés de nos jours, bien que les azapirones soient de plus en plus populaires, notamment le buspirone.


Le nom commercial le plus connu de la méthaqualone est "Quaalude" , une abréviation des mots "interlude tranquille", ce qui peut être traduit par "interlude tranquille". Les autres nomenclatures faisant référence à ce médicament comprennent "Mandrax", "Sopor", "Malsed" ou "Renoval", bien que ces produits ne soient plus fabriqués légalement dans la plupart des pays.

À quoi servait-il?

D'un point de vue médical, la méthaqualone était principalement utilisée pour traiter les symptômes physiques et psychologiques de l'hyperactivation physiologique, tels que l'anxiété et la tension. En particulier Il prescrivait de la méthaqualone à des personnes souffrant d'insomnie et aussi comme relaxant musculaire.

Cependant, le fait que la méthaqualone soit encore connue aujourd'hui est due à sa popularité en tant que drogue récréative dans les boîtes de nuit de pays anglo-saxons tels que les États-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie. Dans ce sens la consommation de Quaalude était associée aux cultures hippie et glam rock .


Par ailleurs, la méthaqualone fait également partie des sédatifs qui ont acquis une mauvaise réputation en raison de son utilisation en tant que "drogues pour violeurs". Le cas du comédien Bill Cosby est particulièrement connu. Lors de son témoignage dans un procès pour viol, il a affirmé avoir utilisé Quaalude pour maltraiter de nombreuses jeunes femmes.

Histoire de ce médicament

La méthaqualone a été synthétisée pour la première fois en Inde dans les années 1950 pour être utilisée comme médicament antipaludique. Il est venu au Royaume-Uni et aux États-Unis dans les années 60 ; C'est à cet endroit que son utilisation a été popularisée non seulement comme anxiolytique, mais aussi comme drogue à usage récréatif. C'est aux États-Unis que le nom "Quaalude" est apparu.

En raison du potentiel de dépendance évident de cette substance et de la fréquence de son utilisation à des fins autres que médicales, la réglementation autour de la méthaqualone a commencé à se durcir progressivement. De même d'autres sédatifs plus efficaces et plus sûrs sont apparus comme les benzodiazépines et les azapirones.

À l'heure actuelle, il est difficile d'obtenir du méthaqualone dans la plupart des pays du monde, car il a été interdit. L'Afrique du Sud, le Mozambique, le Zimbabwe, l'Angola et la Zambie comptent parmi les exceptions pertinentes, car l'utilisation et l'abus de méthaqualone (souvent vendu sous le nom de Mandrax) sont très courants dans ces régions d'Afrique.

Dans d’autres endroits, bien qu’il existe des produits contenant ce médicament sur le marché noir, il est souvent mélangé avec des barbituriques, des benzodiazépines, des opiacés (en particulier la codéine) et d’autres substances ayant des effets dépresseurs sur le système nerveux central.

On sait que dans les pays d'Amérique latine comme le Mexique, la Colombie et le Pérou, il existe des laboratoires illégaux qui font de la méthaqualone; il en va de même aux États-Unis, au Canada, au Liban et ailleurs.

Effets et effets indésirables

Méthaqualone potentialise l'activité du neurotransmetteur inhibiteur GABA (acide gamma-aminobutyrique), ce qui explique ses effets physiologiques, principalement la réduction des fréquences sanguines et respiratoires, ce qui entraîne une sensation intense de relaxation mentale et physique.

Bien qu'il ait été introduit sur le marché en tant que substitut des barbituriques avec un risque moins élevé d'effets secondaires et de dépendance, il est rapidement devenu évident que la méthaqualone C'était très addictif et engendrait un risque élevé de dépendance , mais l’interruption de la consommation régulière a également provoqué des symptômes de sevrage.

Le surdosage de méthaqualone provoque une dépression excessive de l'activité des systèmes nerveux, respiratoire et circulatoire. Cela se traduit par des signes comme hypertonie musculaire, convulsions, nausées et vomissements, délire (syndrome confusionnel aigu) et même le coma et la mort.

  • Cela pourrait vous intéresser: "Delirium tremens: un syndrome de sevrage alcoolique sévère"

Metacualona: Mandrax (Décembre 2021).


Articles Connexes