yes, therapy helps!
Posverdad (mensonge émotif): définition et exemples

Posverdad (mensonge émotif): définition et exemples

Novembre 21, 2022

Dans le mythe de la grotte de Platon, le célèbre philosophe grec a affirmé que la vérité est indépendante de nos opinions. Il sera toujours là même si personne n'y croit. C'est une vision très idéaliste de ce qui existe.

Cependant, cette idée puissante a aussi un côté obscur: le mensonge peut aussi subsister et monopoliser toute l’attention car, même s’il ne décrit pas fidèlement la réalité, il n’en a pas besoin; cela "fonctionne" simplement dans nos têtes. Cela nous permet de construire une histoire sur nos vies. C'est pourquoi il survit.

Il y a quelques mois, le dictionnaire Oxford a souligné que le mot de l'année 2016 avait été post-vérité, qui en espagnol est quelque chose comme post-vérité . Ce concept indique qu'entre la vérité et le mensonge, il existe un territoire aux eaux troubles qui échappe à ces deux définitions.


Qu'est-ce que la post-vérité?

La postérité a été définie comme un contexte culturel et historique dans lequel les tests empiriques et la recherche de l’objectivité sont moins pertinents que la conviction en soi et les émotions qu’elle génère en créant des courants d’opinion publique.

Fondamentalement, le mot sert à indiquer une tendance dans la création d'arguments et de discours qui se caractérise en partant de l'hypothèse que l'objectivité compte beaucoup moins que la manière dont ce qui est affirmé est en accord avec le système de croyance que nous ressentons et qui nous fait nous sentir bien.

La postérité suppose un flou de la frontière entre vérité et mensonge et crée une troisième catégorie différente des deux précédentes. Une situation dans laquelle un fait, fictif ou non, est accepté à l’avance pour le simple fait de s’intégrer à nos schémas mentaux.


Les faits alternatifs

La vulgarisation de la post-vérité a été rejointe par le concept de faits alternatifs, qui en castillan est traduit par "faits alternatifs". Mensonges, allez. Mais avec une nuance: les faits alternatifs, contrairement aux mensonges en général, ils ont derrière eux un puissant média et un dispositif de propagande qui les soutient et qu’ils feront tout leur possible pour que ces mensonges semblent expliquer la réalité ou, au moins, qu’ils ne semblent pas être des mensonges.

En fin de compte, pour que quelque chose soit un fait alternatif, il lui faut quelque chose qui lui donne un élan et qui lui permette de générer un discours parallèle à la réalité sans le retarder. Sinon, ce ne serait l'alternative de rien.

Les faits alternatifs sont, avant d’être baptisés en tant que tels par la responsable de la campagne électorale de Trump, qui lui a reproché d’avoir utilisé de fausses informations, constitue la matière première de la post-vérité. Ou, vu sous un autre angle, les éléments dont l'existence a forcé quelqu'un à créer le concept de post-vérité et à l'utiliser dans les sciences politiques et la sociologie.


Quelques exemples de post-vérité

En tant qu'exemples clairs de l'influence de la culture post-vérité, nous pourrions mentionner le fait qui a conduit à la première utilisation du concept de "faits alternatifs" dans un contexte de politique professionnelle. Kellyanne Conway, la responsable susmentionnée de la campagne Donald Trump, a justifié les barrières imposées aux citoyens de pays de tradition musulmane souhaitant entrer aux États-Unis en notant que deux réfugiés irakiens ils avaient été impliqués dans l'assassinat de Bowling Green . L’assassinat de Bowling Green n’existe pas.

Les déclarations de Sean Spicer, attaché de presse de la Maison Blanche, selon lesquelles les médias avaient délibérément dissimulé la présence massive de citoyens sur lesquels comptait l'inauguration présidentielle de Trump sont un autre exemple simple de post vérité. selon lui, l'inauguration avec le plus large public au monde.

Mais, bien entendu, d'autres faits ne sont pas nés avec Trump; ils sont une constante en politique. Nous pourrions citer ici, par exemple, les déclarations du gouvernement espagnol selon lesquelles les retraites sont garanties lorsque les indicateurs qui croisent la démographie avec les données socioéconomiques montrent le contraire. S'il s'inscrit dans un discours qui suscite des émotions fortes parce qu'il nous représente, il est valable, que cela soit vrai ou non.

  • Article connexe: "90 phrases de Donald Trump qui ont beaucoup parlé (controversées et sexistes)"

Dissonances cognitives

En réalité, ce que le terme après-vérité désigne plus ou moins est connu depuis quelques années en psychologie; les sacrifices intellectuels que nous acceptons pour rester debout un système de croyance qui a pris racine dans notre identité . Un phénomène noté, par exemple, par le psychologue social Leon Festinguer.

La dissonance cognitive dont parle Festinguer est cet état de tension et de conflit interne que nous remarquons lorsque la réalité se heurte à nos croyances. Lorsque cela se produit, nous essayons de résoudre la situation en réajustant la correspondance entre ce système de croyance et les informations provenant de l'extérieur; plusieurs fois nous choisissons de manipuler la réalité garder la première chose telle qu'elle est.

La vie après la mort comme une opportunité

Mais tous les aspects de la post-vérité ne sont pas formulés de manière négative, comme quelque chose qui détruit la façon de voir les choses qui nous caractérisaient auparavant. Il y a aussi un aspect positif de la post-vérité; non pas parce que c'est moralement bon, mais parce que cela conduit à construire quelque chose de nouveau, au lieu de défaire ce qui existe déjà.

Et à quoi contribue la post-vérité? La possibilité de créer un contexte dans lequel la vérité, l’expérimentation et la présentation des preuves sont si peu valorisées que peut vivre toutes sortes de mensonges et d'idées sans pieds ni tête . Puisque le changement climatique est un mythe jusqu'à ce que l'homosexualité ne soit plus naturelle, il est nécessaire de passer à travers toutes sortes d'inventions sur des pays lointains pour créer un prétexte pour les envahir.

Cette tendance à renoncer à l'honnêteté intellectuelle pour son bien a dans les "faits alternatifs" un nom qui lui permet de se légitimer.

Dans le monde de la post-vérité, toute idée peut littéralement céder le pas à un discours valable sur ce qui se passe dans la réalité, à condition que les locuteurs par lesquels elle est transmise soient suffisamment puissants. Savoir si c'est vrai ou non, c'est fini.


Noticias Falsas | Fake News | Posverdad | Post Verdad | Desinformacion | Fakebook | Todo es Mentira (Novembre 2022).


Articles Connexes