yes, therapy helps!
Bien-être socio-affectif: de quoi s'agit-il et comment cela nous influence

Bien-être socio-affectif: de quoi s'agit-il et comment cela nous influence

Janvier 22, 2021

L’un des pires pièges dans lesquels nous puissions tomber pour décider de notre mode de vie est de supposer que nous influons uniquement sur notre bien-être. C’est pourquoi le concept de bien-être socio-émotionnel est si important .

Tout au long de cet article, nous verrons en quoi consiste le bien-être socio-affectif et pourquoi il s’agit d’un concept central de la psychologie et des sciences sociales.

  • Article connexe: "Bien-être psychologique: 15 habitudes pour l'atteindre"

Qu'est-ce que le bien-être socio-affectif?

Le bien-être socio-affectif est l’ensemble des facteurs biologiques, contextuels et relationnels qui nous permettent de nous sentir bien , dans un sens global et holistique. En bref, il faut se sentir bien dans sa peau et dans le contexte matériel et social dans lequel on vit.


Il est important de prendre en compte, par exemple, que les personnes qui ont tous les besoins de base couverts (c'est-à-dire ceux liés au maintien d'un bon état de santé en temps réel ou à très court terme) peuvent se sentir très mal pour plusieurs raisons: un environnement de travail dans lequel les punitions prévalent, une vie sociale médiocre, etc.

C'est pourquoi, tout comme les troubles mentaux ne sont pas simplement vécus «de l'intérieur», mais que l'environnement influence également votre façon de vivre, il en va de même pour notre bien-être.

Le concept de bien-être socio-émotionnel signifie que bonheur et santé vont de phénomènes qu'il faut traiter individuellement à des phénomènes beaucoup plus complexes, pour lesquels la gestion publique et collective de l'environnement compte également. Par conséquent, l'administration publique a également le devoir de s'inquiéter de ce problème.


  • Article du psychologue Bertrand Regader: "La métacognition: qu'est-ce que c'est, concept et théories"

Éléments contextuels qui influencent cette

Pour aider à mieux comprendre ce qu'est le bien-être socio-émotionnel, il est bon d'examiner quelques exemples d’aspects de notre environnement qui influencent cette . Voyons les

1. Présence ou absence d'abus

C'est un élément très important, d'autant plus que L'abus n'est pas toujours physique ou implique des blessures , mais cela peut devenir psychologique et très subtil.

  • Article connexe: "Les 9 types d'abus et leurs caractéristiques"

2. Nombre de stimuli sociaux et environnementaux

Ce n’est pas la même chose de vivre dans un lieu riche en nouveautés et en stimulants, que de le faire dans une hutte solitaire au milieu d’un désert. En fin de compte, la monotonie et le manque de nouveautés marquent la santé mentale .


3. Présence ou absence de discrimination

La discrimination continue d’être un problème social très présent et touche plusieurs groupes vulnérables. Par conséquent, cela a un impact sur le bien-être socio-émotionnel des personnes souffrant de cette discrimination et, dans une moindre mesure, sur celui d'autres citoyens qui ont la fragilité du tissu social dans lequel ils vivent .

  • Vous pouvez être intéressé: "Les 16 types de discrimination (et leurs causes)"

4. Présence de culture solidaire

La solidarité permet aux moins favorisés de recevoir de l'aide de ceux qui sont dans une meilleure situation. Comme conséquence, c'est une logique qui va dans le sens opposé à l'individualisme , et fait partie d’une conception collectiviste de la société dans laquelle le bien-être socio-affectif a une grande importance.

Bien-être socioaffectif aux étapes vitales

Les besoins auxquels le bien-être socio-émotionnel doit répondre évoluent au fil des étapes de la vie. Voyons plusieurs exemples de cela.

Enfance

Au cours de l’enfance, le contact physique avec le père ou la mère est particulièrement important, de même que l'existence d'une communication riche à la fois dans le contenu et dans la charge émotionnelle qui s'exprime à travers les gestes et le langage.

En outre, il est important de disposer d’un environnement riche qui favorise l’apprentissage et le développement de la curiosité.

Adolescence

À l'adolescence, il est particulièrement important d'avoir relations saines avec les membres du groupe de pairs (amis et camarades de classe). L’identité et l’estime de soi se développent en grande partie en fonction de la façon dont les autres nous traitent.

Post-adolescence

De 15 à 20 ans environ, le besoin de développer une vie indépendante et percevoir sa propre efficacité . Savoir faire tout ce que font les adultes leur permet de se sentir partie intégrante de la société.

L'âge adulte

Entre 20 et 45 ans environ, les problèmes sociaux et les préoccupations intellectuelles deviennent plus importants. Accès à la culture Afin d'apprendre de manière autodidacte, ils acquièrent de la force puisqu'ils cherchent à cultiver leurs propres connaissances.Dans le même temps, on ne donne pas beaucoup d'importance aux opinions des autres sur soi-même, car la notion de soi est beaucoup mieux consolidée qu'auparavant.

Âge mûr

A ce stade, on a tendance à valoriser davantage la stabilité par rapport à ce qui a été réalisé au fil des ans. De la même manière, le risque d'isolement dû à une baisse fréquente du nombre d'amis Cela inquiète aussi et peut mettre en danger le bien-être socio-émotionnel.


Comment se faire respecter ? (Janvier 2021).


Articles Connexes