yes, therapy helps!
Les 10 différences entre un chef et un chef

Les 10 différences entre un chef et un chef

Janvier 17, 2022

Dans un article précédent, nous avons parlé des 10 traits de personnalité que chaque dirigeant devrait avoir. Aujourd'hui, il est temps d'enregistrer les 10 différences entre un chef et un chef .

Patron ou chef?

Premièrement, définissons les deux concepts. "Chef" est défini comme la personne qui a l'autorité ou le pouvoir sur un groupe de diriger son travail ou ses activités .

En échange, "Leader" est la personne qui dirige et dirige un groupe ou un mouvement social, politique, religieux, etc. . En principe, la différence est claire. Mais au jour le jour, de nombreuses attitudes peuvent amener une personne à entrer dans le profil de leader ou de patron. Nous proposons de souligner les dix facteurs les plus importants au sein des organisations, car si vous occupez une position pertinente dans la prise de décision et dirigez un groupe humain, il est commode d’adopter une position de leader afin de pouvoir motiver et unir vos forces au sein de votre organisation. .


Les 10 différences entre un chef et un chef

1. La perception de son autorité

Pour un patron, l'autorité est un privilège accordé par son poste de commandement. Pour un bon dirigeant, en revanche, l’autorité n’est un privilège que si elle est un outil utile pour l’organisation. Le patron souscrit à la maxime de "Je suis celui qui commande ici" ; tandis que le chef trouve son inspiration dans la phrase "Je peux être utile ici" . Le leader incite le groupe et le bon leader reste devant, les guide et s'engage jour après jour.

2. Imposer vs convaincre

Le patron fonde son influence sur l'autorité qui découle de la position qu'il occupe. Le chef gagne la sympathie et la volonté de ceux qui l'entourent. Le leader utilise sa position dans la hiérarchie, tandis que le leader cultive et prend soin de son leadership au quotidien. Le patron ressent le besoin d'imposer ses critères , en utilisant de longs arguments; le leader convainc et donne l'exemple, ses arguments ne cherchent pas à bannir les autres, mais à construire des connaissances et un plan d'action.


3. Peur contre confiance

Le patron instille la peur, menace souvent, et son équipe se méfie de lui, ils lui font bonne mine quand il est proche mais ils le critiquent sévèrement quand il n'est pas présent. Le leader est une source de confiance, responsabilise les gens, génère de l'enthousiasme dans le travail, encourage le groupe en reconnaissant le travail et les efforts de ses membres. Le patron a besoin d'obéissance aveugle, le chef veut la motivation pour imprégner tout le monde . Si vous sentez la peur de votre supérieur, est un patron ordinaire, si à Cambo vous valorisez et appréciez, votre supérieur est un leader.

4. Gestion des problèmes

Le patron veut montrer qui a commis l'erreur ; Implante la conviction de rechercher le coupable. De cette façon, abronca, punit et crie si quelque chose ne va pas bien, pour avertir les coupables et le reste des gens. Le leader sait comprendre les erreurs et redirige calmement la situation. Il n'est pas responsable de signaler les erreurs des autres ou d'accuser qui que ce soit, mais cherche à résoudre le problème et à aider ceux qui se sont engagés à se relever.


5. Organisation technique vs organisation créative

Le patron répartit les tâches et les ordres et reste à surveiller si ses ordres sont suivis à la lettre. Le dirigeant encourage, donne l'exemple, travaille côte à côte avec ses collaborateurs , correspond à ce que vous pensez, ce que vous dites et ce que vous faites. Le chef fait de la tâche une obligation, mais le chef sait comment chercher de la motivation dans chaque nouveau projet. Le leader transmet le désir de vivre et de progresser.

6. Ordre contre pédagogie

Le chef sait comment tout fonctionne, le chef sait faire la pédagogie de chaque tâche, il sait enseigner. Le premier se méfie de son secret qui l’a conduit au succès, le second protège de manière décisive les personnes afin qu’elles puissent se développer et même le vaincre. Le patron organise la production, mais le chef les prépare à atteindre leur plein potentiel .

7. Le degré de proximité personnelle

Le patron entretient des relations dépersonnalisées avec son équipe, comme des jetons sur un tableau. Le dirigeant connaît personnellement tous ses collaborateurs, est véritablement intéressé par leur vie , ne les utilise pas et ne les réifie pas. Il respecte la personnalité de chaque personne, défend les personnes indépendamment de leur position dans la hiérarchie.

8. Schémas fermés vs systèmes ouverts et en développement constant

Le patron dit "fais ceci", le chef dit "faisons ceci" . Le patron recherche la stabilité, le dirigeant promeut ses collaborateurs par le travail en groupe et la formation d’autres dirigeants. Le leader est capable d'intégrer l'engagement sincère de son entourage, de concevoir des plans avec des objectifs clairs et partagés, d'infecter les autres de leur espoir et de leur détermination.

9. remplir vs plomb

Le chef arrive à l'heure, mais le chef arrive toujours le premier . Le patron attend les collaborateurs assis dans son fauteuil, le chef se présente pour les accueillir. Le dirigeant veut toujours maintenir sa présence en tant que chef de groupe et inspire engagement, cordialité et loyauté. Le patron est satisfait d'une performance acceptable de ses membres, le leader veut aller plus loin et veut que son groupe se démarque.

10. Pouvoir contre inspiration

Le patron défend avec des clous et des dents sa position d'autorité; le leader rend les gens normaux se sentir extraordinaires. Le patron aspire à la révérence, mais le leader réussit à engager son équipe dans une mission qui leur permet de surmonter et de transcender. Le patron veut conserver ses privilèges; le chef donne sens et inspiration à son travail, à sa vie et à celle de son entourage.


Les différences entre un chef et un leader (Janvier 2022).


Articles Connexes