yes, therapy helps!
Les 12 maladies du cerveau les plus importantes

Les 12 maladies du cerveau les plus importantes

Novembre 4, 2022

Dans notre corps, le cerveau est l'organe du roi . C'est une structure fondamentale qui permet notre survie, qui régule et coordonne des processus aussi essentiels que la respiration et la fréquence cardiaque, aussi fondamentaux que la perception ou le mouvement ou aussi complexes que le raisonnement, l'apprentissage, les émotions et les compétences. exécutif La santé de cet organe est fondamentale pour nous.

Cependant, de nombreuses conditions peuvent l’affecter et l’endommager, avec des conséquences graves pour la survie et l’adaptation à l’environnement. Dans cet article, nous allons parler de certaines de ces conditions, maladies du cerveau .

Maladies du cerveau

De nombreux facteurs peuvent modifier la morphologie et le fonctionnement du cerveau humain tout au long du cycle de vie. Grosso modo, On peut classer les maladies du cerveau dans différentes catégories , selon sa cause.


1. Maladies et altérations génétiques

Certains troubles et maladies du cerveau sont causés par des facteurs génétiques qui altèrent le fonctionnement et la morphologie de cet organe. Certaines mutations dans certains gènes ils génèrent un fonctionnement anormal de l'organisme, affectant dans ce cas le cerveau de certaines manières. Ce type de maladie cérébrale se manifeste habituellement aux premiers stades du développement, que ce soit au cours du développement du fœtus ou de l’enfance, bien que, dans certains cas, les symptômes puissent apparaître à l’âge adulte.

En ce sens, nous pouvons trouver des altérations telles que le syndrome de l'X fragile, le syndrome de Down ou altérations de la migration neuronale qui peut générer d’importants troubles mentaux.


Une autre maladie génétique se rencontre dans la chorée de Huntington, une maladie génétique et neurodégénérative caractérisée par la présence de mouvements non volontaires sous forme de rebondissements, de changements de personnalité et par la perte progressive de fonctions exécutives.

2. maladies métaboliques

L'existence de maladies métaboliques peut causer de graves dommages au cerveau si elles ne sont pas traitées, en privant le cerveau des éléments nécessaires à son développement .

Un exemple de ce type de maladie cérébrale se trouve dans le phénylcétonurie, qui est un trouble métabolique ce qui provoque l'absence de l'enzyme phénylalanine hydroxylase, ce qui empêche la tyrosine d'être métabolisée à partir de la phénylalanine, ce qui entraîne son accumulation toxique pour le système nerveux. Le diabète peut également causer des problèmes au niveau du cerveau, en spécifiant le glucose du cerveau pour son bon fonctionnement.


3. Maladies et accidents vasculaires cérébraux

Le réseau de vaisseaux sanguins qui irriguent le cerveau et fournissent l'oxygène et les nutriments nécessaires à la survie est un autre élément susceptible d'être altéré par différentes maladies. Son dysfonctionnement peut provoquer la mort de zones cérébrales plus ou moins grandes selon le type de vaisseaux affectés et leur localisation, soit par anoxie ou asphyxie causée par des déversements .

Bien qu’ils ne soient pas proprement des maladies, mais plutôt le résultat de ceux-ci, les accidents vasculaires cérébraux sont en réalité une des causes de décès les plus courantes , nous parlons d'un accident vasculaire cérébral ou d'un accident vasculaire cérébral.

Des troubles tels que les angiopathies, la présence d'anévrismes ou même des troubles métaboliques tels que le diabète peuvent provoquer affaiblissement ou rigidité excessive du vaisseau , qui peut se briser ou se boucher.

4. Maladies du cerveau causées par une infection

La présence d’infections dans le cerveau peut entraîner son dysfonctionnement car elle est enflammée et comprimée contre le crâne. Arrêtez de recevoir les substances nécessaires à votre survie. qui augmente la pression intracrânienne ou qui est affecté par des substances nocives qui altèrent leur fonctionnement ou provoquent la mort neuronale.

L’une des maladies les plus connues est l’encéphalite ou inflammation du cerveau, qui provoque une inflammation et des symptômes tels que fièvre, irritabilité, malaise, fatigue, faiblesse, convulsions ou même la mort . La méningite ou inflammation des méninges entourant le cerveau est un autre problème similaire.

À part ça, certains virus, tels que la rage ou l'invasion de certains parasites Ils peuvent également générer des maladies graves. La syphilis ou l'infection à VIH sont d'autres infections pouvant altérer le fonctionnement du cerveau.

Il existe également des maladies telles que Creutzfeldt-Jakob ou une maladie à prions, résultant d'une infection causée par des prions ou protéines sans acide nucléique et qui causent la démence .

5. tumeurs cérébrales

On peut considérer comme une tumeur la croissance non maîtrisée et expansive des tissus d’une partie de l’organisme, qui peut être bénigne ou maligne et causer une grande variété de symptômes en fonction de la zone touchée . Mais même si nous ne sommes pas confrontés au cancer, une tumeur au cerveau peut poser un risque grave pour la survie, car elle provoque la compression du cerveau contre le crâne.

Il existe un grand nombre de tumeurs cérébrales selon le type de cellule à l'origine de la tumeur et son degré de malignité, tels que les astrocytomes, les oligoastrocytomes, les épendymomes ou les glioblastomes.

7. Maladies neurodégénératives

Un grand nombre des maladies ci-dessus peuvent être résolues avec le traitement approprié ou provoquent une modification qui, même si elle peut limiter ou non le reste de la vie et de l'évolution du patient, maintient des effets spécifiques qui ne se détériorent pas. Cependant, il existe plusieurs maladies qui provoquer une détérioration progressive et la mort neuronale, avec ce que l’individu perd progressivement ses capacités jusqu’à sa mort. Il traite des maladies neurodégénératives.

Parmi ces types de maladies, les plus connues sont celles ils sont inclus dans l'ensemble des démences , comme la maladie d’Alzheimer, ou des maladies qui les provoquent, comme la maladie de Parkinson, la chorée de Huntington et la maladie de Creutzfeldt-Jakob susmentionnées.

En dehors de celles-ci, d'autres maladies telles que la sclérose en plaques et la sclérose latérale amyotrophique peuvent également être observées, bien que celles-ci n'affectent pas seulement le cerveau, mais aussi aussi tout le système nerveux .

8. Blessures

Bien que les blessures à la tête ne soient pas en soi une maladie du cerveau, elles peuvent en être la cause avec une extrême facilité, à la fois en raison des conséquences du coup en question et du choc de la partie opposée du cerveau lorsqu’il rebondit sur le crâne.

Les accidents vasculaires cérébraux peuvent être générés très facilement, ainsi que les infections et autres types de dommages. Par exemple, peut casser les connexions nerveuses du corps calleux entre les deux hémisphères cérébraux, ou lésion cérébrale diffuse. Il peut également générer une hypersensibilisation de certains groupes de neurones et générer l'épilepsie.

9. Maladies causées par l'utilisation de substances

D'autres maladies du cerveau peuvent proviennent de l'utilisation abusive ou du retrait de certaines substances , qui altèrent le fonctionnement normal du cerveau ou détruisent les neurones de certaines parties du corps. C'est ce qui se passe par exemple avec l'alcool ou certaines drogues comme la cocaïne ou l'héroïne.

Par exemple. on peut observer des troubles tels que delirium tremens ou le syndrome de Wernicke-Korsakoff (qui commence par une encéphalopathie dans laquelle le sujet présente des altérations de la conscience, des hallucinations, des tremblements pour ensuite passer au syndrome de Korsakoff dans lequel amnésie rétrograde et antérograde, entre autres troubles cognitifs).

Outre la consommation et la dépendance à ces substances, on peut également trouver d’autres types de troubles tels que produit par l'intoxication alimentaire ou l'intoxication pour le plomb.

10. Malformations

La présence de malformations congénitales ou acquises dans le cerveau ou le crâne ils peuvent supposer de graves altérations du fonctionnement cérébral, surtout lorsqu'elles surviennent pendant le stade de croissance, rendant difficile le développement normatif de l'encéphale.

L'hydrocéphalie, l'anencéphalie, la microcéphalie ou la maladie de Crouzon sont des exemples remarquables de ce type de maladies du cerveau.

11. l'épilepsie

L'épilepsie est une maladie cérébrale due à un fonctionnement déséquilibré de groupes neuronaux hypersensibles et ils réagissent anormalement à la stimulation .

Cela provoque des altérations manifestes du sujet convulsions, perte de conscience soudaine, malaise , difficultés de mémoire, anomie ou altérations des fonctions exécutives.

Ce trouble peut être causé par de nombreux troubles et accidents, tels que traumatismes, encéphalites, accidents vasculaires cérébraux, tumeurs ou malformations. Cependant, dans certains cas, il n'est pas possible de déterminer la cause des crises.

  • Article connexe: "Épilepsie: définition, causes, diagnostic et traitement"

12. syndrome de déconnexion

Un autre trouble cérébral très dangereux est le syndrome de déconnexion, dans lequel une partie du cerveau perd la connexion avec une autre ou une autre, de sorte que L'information nerveuse ne peut pas être intégrée efficacement. L'un des plus connus est le syndrome de déconnexion des cals, dans lequel, pour une raison quelconque, le corps calleux subit un type de sectionnement ou de déversement empêchant les informations d'un hémisphère de se coordonner et de se déplacer vers l'autre.


Soigner le cerveau sans médicament grâce aux neurosciences | Louis Mayaud | TEDxRennes (Novembre 2022).


Articles Connexes