yes, therapy helps!
La théorie existentialiste d'Albert Camus

La théorie existentialiste d'Albert Camus

Janvier 22, 2022

L'existentialisme est l'un des courants philosophiques qui ont le plus influencé la pensée contemporaine et l'histoire de la psychologie. En raison de son influence, par exemple, sont apparus la psychologie humaniste d’Abraham Maslow et de Carl Rogers, entre autres auteurs, qui ont souligné l’importance des aspects subjectifs de la conscience.

Maintenant, comprendre ce qu'est l'existentialisme ne suffit pas de connaître l'empreinte laissée par une partie de la psychologie. Il est préférable de connaître ses fondements, parmi lesquels la théorie existentialiste d'Albert Camus . Nous verrons ensuite les principaux aspects de la philosophie de cet auteur.


  • Article connexe: "En quoi la psychologie et la philosophie sont-elles semblables?"

Qui était Albert Camus? Brève biographie

Camus est né en Algérie française en 1913 . En raison de la mort de son père pendant la Seconde Guerre mondiale, il a grandi avec sa mère dans un environnement de grande pauvreté et de précarité.

Arrivé chez le jeune adulte, il étudia la philosophie à l'université d'Alger et, plus tard, 25 ans après, il s'installa à Paris, lieu où il s'engagea dans des mouvements politiques et se lança dans l'armée du parti communiste français. Peu de temps après, il a été exclu du même processus en raison de ses divergences par rapport aux objectifs poursuivis dans l'action politique. Pendant la seconde guerre mondiale participé activement à la presse underground et a écrit une partie des travaux qui l'ont rendu célèbre.


Quelque temps après la disparition du conflit armé, en 1957, il reçut le prix Nobel de littérature. Il est mort dans un accident de voiture à 46 ans.

  • Article connexe: "Les 90 meilleures phrases d'Albert Camus"

La théorie existentialiste de Camus

Les intérêts philosophiques de Camus étaient le reflet de la période convulsive dans laquelle il vivait. D'une part, les graves conflits armés remettaient en cause l'idée de progrès engendrés par les progrès technologiques, et d'autre part, les grands mouvements idéologiques semblaient montrer que avait perdu un cadre de référence commun . L’être humain a perdu un vecteur, une direction à prendre pour atteindre des objectifs poursuivis par tous et sans équivoque positifs.

L'existentialisme explore ce sentiment de désorientation, comme nous le verrons dans les principales caractéristiques de la théorie d'Albert Camus.


1. Le sens subjectif du sens

Albert Camus commence par reconnaître que les êtres humains développent spontanément un sens très fort du but, lié à leur propre identité. En d'autres termes, nous intériorisons l'idée que la vie a un sens , sans que personne ait à nous éduquer dans cette direction. À notre tour, comme nous le verrons, cela nous cause des problèmes sans trop savoir pourquoi, sans nous rendre compte que nous sommes tombés dans le piège depuis le début.

2. L'absence du sens de la vie

À son tour, un autre des composants principaux de la théorie existentialiste d’Albert Camus est le principe selon lequel la vie, en réalité, n’a aucun sens. C'est une conclusion à laquelle parvient le philosophe en examinant simplement les arguments en faveur d'un sens de la vie, sans trouver la moindre raison pour laquelle il devrait exister.

À leur tour, toutes les découvertes scientifiques récentes ont commencé à expliquer de plus en plus de parcelles de connaissances jusqu'alors voilées, qui n’avaient pas besoin de la figure d’un dieu capable de donner un sens à l’humanité. Camus pensait que nous étions entièrement humains et qu'en tant que tels, nous sommes seuls .

3. La contradiction de la vie

Les deux éléments précédents suggèrent une contradiction dans notre existence. Nous croyons que nos vies ont un sens, mais c'est faux, et lorsque la réalité nous en donne les signes, nous sommes frustrés, nous le percevons comme une attaque contre notre identité et une crise existentielle apparaît qui génère beaucoup d'inconfort .

Ainsi, pour Camus, vivre de manière souhaitable implique de surmonter cette contradiction, de regarder au-delà et d'accepter cette tension qui provoque la vacuité du sens.

4. Assumer le non-sens

Comment bien vivre? La solution consiste à assumer l’absence de sens construit de l’extérieur et à se construire. C'est l'idée révolutionnaire héritée de nombreux penseurs intéressés par la réalisation de soi. Si l’absence de sens de la vie peut suffoquer, au moins c'est un indicateur que nous avons la liberté d'attribuer un sens totalement original et propre à tout ce que nous faisons.

Ainsi, depuis l’existentialisme d’Albert Camus, il incombe à chacun de retracer sa propre histoire. Indépendamment des faits objectifs qui lui arrivent, il interprète sa trajectoire vitale en fonction de la narration qu'il a construite à ce sujet.

  • Article connexe: "Crise existentielle: quand on ne trouve pas de sens dans notre vie"

Camus et l'absurde en 4mn (Janvier 2022).


Articles Connexes