yes, therapy helps!
Pédagogie Waldorf: ses clés pédagogiques et ses fondements philosophiques

Pédagogie Waldorf: ses clés pédagogiques et ses fondements philosophiques

Septembre 18, 2019

Au mois d'avril 1919, un philosophe d'origine autrichienne appelé Rudolf Steine r Il a donné une conférence à la manufacture de tabac Waldorf-Astoria à Stuttgart, en Allemagne. Devant un public formé principalement de membres de la classe ouvrière de la compagnie de tabac, Steiner Il a parlé de la nécessité d'édifier un modèle éducatif non fondé sur l'hypothèse selon laquelle les êtres humains doivent apprendre à s'adapter aux exigences des gouvernements et des grandes entreprises.

Les écoles, a déclaré Steiner, devraient permettre de développer naturellement tout le potentiel humain, et non de doter les jeunes des outils avec lesquels ils seront obligés de continuer à faire fonctionner les engrenages de l'Etat et de l'industrie.


Quelques mois plus tard, à la demande du directeur général de l’usine, le philosophe a créé le nouveau centre de formation pour les travailleurs de l'usine Waldorf-Astoria . La première des écoles dites Waldorf avait vu le jour. Aujourd'hui, il y en a plus de 1000 dans le monde.

Comprendre les origines des écoles Waldorf

Les idéaux exprimés par l’Autrichien lors de sa conférence sur le tabac ont contribué à la mise au point d’un nouveau mode de compréhension de l’enseignement et des possibilités de développement personnel de ce que nous appellerons plus tard Pédagogie Waldorf , un système éducatif proposé par Steiner lui-même et qui continue à être appliqué aujourd'hui dans de nombreuses écoles privées.


Pourquoi est-il devenu si populaire depuis la création de la première école Waldorf? Probablement jouer en sa faveur le rejet de l'éducation formelle qui a vu une nouvelle impulsion du mouvement New Age des années 70 et qui a donné l’oxygène à plusieurs initiatives éducatives "alternatives" dans lesquelles l’enseignement réglementé et l’imposition de modèles de comportement rigides régissaient le plus possible.

Bien que la pédagogie Waldorf ait débuté à un stade d'instabilité économique et politique où le risque de pauvreté menaçait des couches importantes de la population, les États-providence actuels ont trouvé un espace pour ces écoles alternatives comme preuve de la liberté celui que certaines personnes peuvent choisir (s’ils peuvent payer) pour le type d’éducation qui convient le mieux à leur philosophie.

Quelles sont les caractéristiques de la pédagogie Waldorf?

Il est clair que s’il existe des écoles de la tradition initiée par Steiner, c’est parce que il y a des gens qui reconnaissent leurs qualités et savent les distinguer des autres , puisqu'il s'agit essentiellement de écoles privées . Maintenant, quelles sont ces caractéristiques?


Il est difficile de résumer en quelques points les aspects différenciants qui caractérisent la pédagogie Waldorf, et d’autres encore en tenant compte du fait que toutes les écoles qui y adhèrent ne le font pas de la même manière, mais les points suivants peuvent être soulignés:

1. adopte une approche éducative "intégrale" ou holistique

La pédagogie Waldorf souligne le besoin d'éduquer non seulement l'intellect, mais aussi les qualités humaines dont la portée dépasse la rationalité , comme la gestion des ambiances ou de la créativité. En pratique, cela signifie que les écoles Waldorf travaillent sur des aspects et des compétences dont le potentiel est, selon les partisans de Steiner, sous-exploité dans la plupart des écoles.

2. L'idée de "potentiel humain" a des connotations spirituelles

L’éducation n’est pas conçue comme une transmission du savoir ou un processus d’enseignement et d’apprentissage dont les résultats peuvent être évalués à l’aide d’outils standard d’évaluation et de réalisation des objectifs. C'est, en tout cas, une dynamique entre l'étudiant et la communauté éducative qui devrait lui permettre de développer à la fois des compétences mesurables de manière objective et sur un plan spirituel .

3. La flexibilité et la créativité dans l'apprentissage sont améliorées

Le programme scolaire avec lequel vous travaillez dans les écoles Waldorf orbite en grande partie autour de l'artisanat . De cette manière, les élèves apprennent par la représentation artistique du contenu de ce qu’ils apprennent, soit en créant des histoires en relation avec ce qu’ils ont appris, en inventant de simples chorégraphies, du dessin, etc.

4. souligne la nécessité de former des communautés éducatives

De la pédagogie Waldorf des stratégies sont recherchées pour renforcer la participation des parents à l'éducation de leurs enfants à la maison et aux activités parascolaires . Dans le même temps, une grande partie des activités menées dans les classes des écoles Waldorf concerne des activités quotidiennes typiques de la vie domestique. En bref, l’émergence d’une éducation en réseau dans laquelle participent à la fois les membres de la famille et les professionnels de la pédagogie, afin de ne pas réduire l’espace d’enseignement de l’école.

5L'accent est mis sur le caractère unique de chaque élève

De la pédagogie Waldorf, un accent particulier est mis sur la la nécessité d'offrir un traitement personnalisé aux étudiants, ce qui se traduit par une certaine souplesse dans l'évaluation des progrès de chaque stagiaire . Ainsi, dans de nombreux cas, seuls des tests standardisés sont utilisés lorsque cela est essentiel et lorsque la légalité de chaque pays l’exige.

6. L'éducation est adaptée aux trois phases de développement des jeunes

Steiner a théorisé que pendant les premières années de la vie, tous les êtres humains connaissent trois phases de croissance, chacune associée à un type d'apprentissage associé . Selon ce penseur, nous apprenons par imitation jusqu'à l'âge de 7 ans, par le rythme, les images et l'imagination entre sept et quatorze ans et par la pensée abstraite des années suivantes. En bref, ces trois étapes sont ordonnées à partir d'une phase dans laquelle les étudiants ne peuvent apprendre que des images avec lesquelles ils sont directement confrontés à une image dans laquelle ils peuvent librement dessiner des conjectures sur la réalité qui les entoure.

De l'idée de développement en trois phases, Les enseignants Waldorf s’intéressent à l’adaptation de la qualité de l’apprentissage au stade de croissance par lequel passe théoriquement chaque élève. et croire qu’exposer une personne à un type d’éducation pour lequel elle n’est pas préparée peut lui être préjudiciable. C'est pourquoi, entre autres choses, les écoles Waldorf sont réputées pour n'enseigner à leurs élèves la lecture qu'à l'âge de 6 ou 7 ans (un peu plus tard que d'habitude dans d'autres écoles). Ils n'utilisent pas non plus de technologies telles que les ordinateurs ou les jeux vidéo jusqu'à ce que les élèves aient atteint l'adolescence, car ils sont convaincus que ces appareils pourraient limiter leur capacité d'imagination.

Écoles progressives?

La pédagogie Waldorf semble avancée à bien des égards. Par exemple, l’idée que l’éducation dépasse de loin la salle de classe de l’école n’a été adoptée que récemment par les systèmes éducatifs prédominants dans certains pays occidentaux. De la même manière, il ne fait pas tellement que la notion d'apprentissage qui ne repose pas sur l'accumulation de pratiques et de leçons mémorisées s'est généralisée dans les écoles , mais dans l’utilisation des outils fournis par l’enseignant pour apprendre certaines choses lorsque le stade de développement ne permet pas d’atteindre ces objectifs, ni avant ni après.

En outre, la nécessité d'éduquer les jeunes dans des domaines allant au-delà de l'utilisation de l'intellect devient de plus en plus importante, ce qui ressemble à l'idéal d'éducation de Steiner, selon lequel toutes les potentialités de l'être humain sont développées au mieux. temps, dans toutes les dimensions humaines et dans autant de contextes que possible (à l’école, à la maison, dans des activités de volontariat ...). En ce sens, les idées de Steiner semblent plus proches des objectifs fixés par les modèles éducatifs actuels que des fondements philosophiques de la plupart des écoles du début du XXe siècle. Ce n’est que récemment, et parallèlement à ce que la pédagogie Waldorf propose depuis des décennies, l'idéal hégémonique de ce que devrait être l'éducation tend à adopter une approche holistique de l'enseignement et à la nécessité pour les enseignants, les parents et les tuteurs légaux d'éduquer et de coopérer dans leurs différents domaines d'action .

Cependant, cette image d'un système éducatif progressif ne couvre pas tous les aspects de la pédagogie Waldorf. En effet, bien que Rudolf Steiner ait proposé une approche holistique de l’éducation des jeunes, il n’a proposé aucune approche holistique, ni une approche qui serve le bien (dans l’abstrait) des étudiants. Les principes théoriques et pratiques du système éducatif mis au point par Steiner sont liés à un courant de pensée spirituelle que Steiner a lui-même conçu et cela, bien sûr, est non conventionnel de nos jours.


C’est un courant intellectuel souvent comparé au type de philosophie religieuse typique des sectes et qui, de plus, est loin de la vision laïque des modèles éducatifs actuels, qui sont de plus en plus basés sur l’utilisation de méthode scientifique pour étudier l'efficacité et l'inefficacité de certaines méthodes. C’est pourquoi, avant d’envisager la possibilité de recourir à une école Waldorf, Il est pratique de connaître le type de pensée ésotérique sur lequel elles reposent: la anthroposophie .

Anthroposophie: transcender le monde du physique

Lorsque Rudolf Steiner a jeté les bases de la pédagogie Waldorf, il l'a fait avec un objectif très clair: changer la société pour le mieux . C’est quelque chose qu’il partage avec d’autres penseurs du monde de l’éducation, comme Ivan Illich, et bien sûr, depuis longtemps, d’importants philosophes ont tout d’abord aperçu les répercussions sociales et politiques de la pédagogie, ses potentialités et ses dangers. cela peut conduire à cesser de prêter attention aux dilemmes qui en découlent.


Cependant, pour bien comprendre la pédagogie Waldorf, ses méthodes et ses objectifs, il ne suffit pas de prendre en compte les prétentions de Steiner lors du développement de ses idées. Il faut aussi Découvrez la façon dont ce penseur a conçu la réalité et la nature de l'être humain. . Parce que Rudolf Steiner était, entre autres, un mystique qui croyait en la nécessité d'accéder à un monde spirituel afin que le potentiel humain puisse se développer pleinement.

Toute la théorie originale de la pédagogie Waldorf a sa raison d'être dans le anthroposophie . Cela signifie que pour comprendre le système éducatif proposé par ce penseur, il est nécessaire de supposer que cela rejoint une philosophie qui aborde des questions théologiques et ésotériques très éloignées des modes de compréhension de la vie et de la nature dans les pays occidentaux d’aujourd’hui. C’est dans cette perspective de la réalité que la pédagogie Waldorf prend tout son sens, car leurs méthodes ne sont pas basées sur des preuves scientifiques solides .


Parmi les postulats de l’anthroposophie, on suppose qu’il existe un monde spirituel qui affecte le monde physique, qu’il existe dans un certain plan de réalité une réincarnation, que des vies antérieures ont une incidence sur le sens dans lequel les jeunes peuvent se développer et que Les êtres humains ont le potentiel de développer des organes pour accéder au monde spirituel par une sorte de réalisation de soi. Ces idées ne sont pas une simple théorie à utiliser pour remplir les manuels, mais elles déterminent le type d’enseignement donné dans la pédagogie Waldorf et les objectifs de chacune des actions de leurs enseignants.

Bien sûr, le contenu des leçons est également affecté par ce bagage culturel ésotérique . Certains des enseignements associés aux écoles Waldorf sont le mythe de l'Atlantide, le créationnisme, l'existence d'un monde spirituel auquel seuls les initiés peuvent accéder et une "science spirituelle" qui peut être comprise en accédant à cette réalité alternative. .

Le conflit avec la science

En tant que courant de pensée de type ésotérique, l’anthroposophie est en soi un trou noir pour la méthode scientifique, bien que des conclusions très spécifiques puissent en être tirées sur le fonctionnement du monde physique. Cela le met en conflit avec les formes de pédagogie qui veulent marquer le programme éducatif sur la base de preuves empiriques. vérifier quelles méthodes éducatives fonctionnent et lesquelles ne fonctionnent pas.

Par exemple, le fait de diviser le développement ontogénétique de l'être humain en plusieurs stades de croissance, avec tous les changements observables, à la fois dans le physique et dans le comportement, est quelque chose que les psychologues de l'évolution ont fait régulièrement. Le stades de développement les propositions de Jean Piaget, par exemple, en sont un bon exemple. Cependant, la théorie de Steiner sur le développement de l'enfant ne repose pas sur une série de vérifications effectuées selon la méthode scientifique, mais repose essentiellement sur ses croyances concernant la séparation entre le corps et l'âme et les concepts de nature théologique. qui a commencé ses explications.

Ainsi, la méthodologie utilisée par la pédagogie Waldorf traditionnelle ne répond pas aux critères fournis par une recherche scientifique exhaustive sur les moyens les plus efficaces d’enseignement et d’apprentissage, mais repose sur un héritage de mythes et impossible de prouver les théories . La pédagogie Waldorf n'a pas l'aval de la science telle que nous la comprenons aujourd'hui. Cependant, cela ne signifie pas que l'anthroposophie n'est pas installée dans plusieurs entités pertinentes.

Un héritage qui dépasse la théorie

La marge de crédulité est tellement grande au sein de l’anthroposophie qu’il n’est pas surprenant qu’elle se soit épanouie dans de nombreuses théories et même dans des styles artistiques. En fait, la pédagogie Waldorf n'est pas le seul produit de l'anthroposophie, mais son principal apport dans le domaine de l'éducation.

Ce courant de pensée fait son chemin dans toutes sortes de sujets étudiés depuis des siècles par des philosophes et des scientifiques, donnant lieu à des disciplines au caractère marqué. pseudoscientifique comme l'agriculture biodynamique ou la médecine anthroposophique . Cela explique pourquoi l'héritage intellectuel de Steiner est toujours présent dans tous les types d'entités et d'organisations, des groupes de recherche à la Banque Triodos, par exemple.

Le rôle de ces entités dans la sphère politique et sociale, bien que marginal, reste tout de même remarquable étant donné qu’elles peuvent jouer le rôle de groupes de pression. Les frictions entre les directives à suivre dans les écoles fournissant des corps étatiques et supranationaux et les principes de l'anthroposophie, liées au présupposé qu'il existe un monde spirituel que seuls certains initiés peuvent connaître, ne sont pas rares.

En fait, l’adéquation entre le modèle de pédagogie Waldorf et les réglementations de l’État en matière d’éducation s’est également avérée quelque peu problématique, et les organismes liés à l'anthroposophie luttent constamment pour que les directives pédagogiques données par les administrations publiques n'empêchent pas les écoles Waldorf et parce que les centres assignés à l’anthroposophie peuvent être admissibles à des subventions publiques (ce qui s’est passé dans certains pays). On trouve un exemple de cela dans Open EYE Campaign, une initiative à laquelle ont participé des enseignants de Waldorf et dont le but était de faire pression sur le ministère de l’éducation du Royaume-Uni pour qu’il façonne ses lignes directrices sur ce que doit être l’éducation des enfants. 5 ans, pour que leurs méthodologies ne soient pas exclues.

L'incertitude autour des écoles Waldorf

Est-il possible que le divorce entre la méthode scientifique et la pédagogie Waldorf ne fasse pas de ce système éducatif une mauvaise alternative? C'est difficile à dire, puisque toutes les écoles Waldorf ne fonctionnent pas de la même manière et ne doivent pas non plus embrasser pleinement l'ésotérisme avec lequel Steiner s'est exprimé . De même, il est difficile de savoir où se situe la frontière entre une école orthodoxe Waldorf et une école simplement influencée par les méthodes de la pédagogie Waldorf ou qui copie ses stratégies, n’a rien à voir avec l’anthroposophie. Souvent, les lacunes juridiques et l’absence de réglementation dans la dénomination des centres rendent l’incertitude difficile pour une prise de décision éclairée sur la question de savoir si une école Waldorf en particulier est une bonne alternative.

D'un côté, de nombreuses associations de parents se plaignent des lacunes juridiques dans lesquelles certaines écoles Waldorf se déplacent et demandent donc que soient établies des réglementations spécifiques leur permettant de s'assurer du type d'activités et des méthodologies utilisées dans les écoles. De l'autre Les efforts de nombreuses écoles Waldorf pour s’adapter aux exigences de la demande et aux réglementations publiques font qu’ils sont peu guidés dans la pratique par les principes de Steiner et qu’il est donc difficile de savoir ce que l’on peut en attendre. .

Malgré le flou d'informations dans lequel les écoles d'éducation Waldorf semblent flotter, il convient de rappeler que le fait que la pédagogie Waldorf rejette la méthode scientifique signifie que plus ces écoles se conforment aux croyances de Steiner, plus le risquent de mettre en œuvre des mesures éducatives mettant en péril l’intégrité des très jeunes enfants. Le manque de certitude sur ce qui se passe dans la plupart des écoles Waldorf est approprié pour les étudiants est en soi quelque chose de négatif. Pour lui, La meilleure façon de juger de votre travail dans une école Waldorf est de visiter cette école et de juger sur place. .

La pédagogie Waldorf est-elle néfaste?

Il y a une question pertinente qui dépasse la simple question de la transparence, de l'organisation et du fonctionnement des écoles Waldorf. Il s'agit de les effets que l'éducation basée sur ce système éducatif peut avoir sur la santé mentale des étudiants , en particulier ceux qui entrent en contact avec ce type d’école à un très jeune âge. Après tout, enseigner des leçons sur certains sujets et propager certaines croyances ne signifie pas nécessairement que l’intégrité psychologique des élèves est compromise ou que leur apprentissage est retardé dans certains domaines, même si ce qu’on enseigne n’est pas avoir l’approbation de la science ou de l’étude contrastée de l’histoire, mais la modalité d’enseignement et l’approche adoptée lors de l’acquisition de certaines compétences pourraient être inappropriées.

La vérité est que la seule conclusion que l'on puisse en tirer est qu'il est nécessaire de mener des recherches dans ce sens, car le manque d'information est absolu . Peu d'études indépendantes ont abordé, bien que de manière passagère, des problèmes liés aux effets de la pédagogie de Waldorf sur la psychologie des étudiants et ne suffisent pas, à eux seuls, à apporter beaucoup de lumière sur le sujet. La plupart de ces enquêtes portent sur l'âge auquel il est préférable de commencer à enseigner la lecture et l'écriture aux plus jeunes, et aucune différence majeure n'a été constatée entre les garçons et les filles à qui l'on enseigne à la garderie et Ceux qui reçoivent leurs premières leçons sur le sujet à partir de 6 ou 7 ans. Ainsi, pour le moment, l'efficacité et les effets négatifs de ce style d'enseignement ne semblent pas assurés.

Quelques recommandations

Au-delà de la recherche scientifique centrée spécifiquement sur des aspects de la pédagogie Waldorf, certaines recommandations peuvent être formulées à partir du bon sens. Par exemple, jeunes diagnostiqués autisme ils peuvent avoir du mal à s’adapter à un modèle éducatif qui met autant d’accent sur la flexibilité et le manque de structure d'activités et de jeux pour lesquels la pédagogie Waldorf ne semble pas être la bonne pour eux.

De même, de nombreux avantages que la pédagogie Waldorf semble offrir ne sont pas exclusifs, mais appartiennent plutôt à l'enseignement privé en général. La plus claire est la possibilité d'avoir des classes avec peu d'étudiants dans lesquelles le traitement personnalisé du personnel enseignant envers l'étudiant est possible en raison de la situation économique du centre d'enseignement. De nos jours, ce qui a ouvert la porte à cette possibilité n’a pas été la philosophie essentialiste du penseur, mais le soulagement économique , où il existe.

Références bibliographiques:

  • Cunningham, A. Carroll, J. M. (2011). Le développement de l’alphabétisation précoce des enfants scolarisés et non scolarisés. British Journal of Educational Psychology, 81 (3), p. 475 - 490.
  • Ginsburg, I.H. (1982). Jean Piaget et Rudolf Steiner: Étapes du développement de l'enfant et implications pour la pédagogie. Teachers College Record, 84 (2), p. 327-337.
  • Steiner, R. (2001). Le renouveau de l'éducation. Great Barrington, Massachusetts: presse anthroposophique. Publié à l'origine en 1977.
  • Steiner, R. (2003). Un art moderne de l'éducation. Great Barrington, Massachusetts: presse anthroposophique. Publié à l'origine en 1923.
  • Steiner, R. (2003). Économie de l'âme: corps, âme et esprit dans l'éducation Waldorf. Great Barrington, Massachusetts: presse anthroposophique. Publié à l'origine en 1977.
  • Suggate, S. P., Schaughency, E.A. et Reese, E. (2013). Les enfants qui apprennent à lire plus tard rattrapent les enfants qui lisent plus tôt. Early Chilhood Research Qarterly, 28 (1), pp. 33-48.
  • Uhrmacher P. B. (1995). Une éducation peu commune: un regard historique sur Rudolf Steiner, l’anthroposophie et l’éducation Waldorf. Curriculum Inquiry, 25 (4), pp. 381-406.

Jean-jaques ROUSSEAU (pédagogue) (Septembre 2019).


Articles Connexes