yes, therapy helps!
Qu'est-ce qu'un conseil psychopédagogique?

Qu'est-ce qu'un conseil psychopédagogique?

Janvier 6, 2023

Le conseil psychopédagogique est défini comme une intervention d’un agent externe indépendant de l’organe consultatif (le centre éducatif et ses composantes professionnelles), dans le cadre de laquelle une relation de collaboration est établie entre les deux parties afin de traiter les problèmes éventuels pouvant survenir. ils peuvent surgir dans l'exercice de la pratique de l'enseignement professionnel, comme dans la prévention globale de leur apparition future.

Ainsi, dans le conseil psychopédagogique, il y a deux objectifs principaux: le clinique, ou "intervention directe" dans des situations dysfonctionnelles réelles et actuelles, et celui de "formation professionnelle", davantage lié à l'aspect préventif.


Principales fonctions du conseil psychopédagogique

Cox, French et Loucks-Horsley (1987) ont dressé une liste des fonctions attribuées au groupe consultatif, différenciées selon trois phases différentes du développement de l'intervention consultative: initiation, développement et institutionnalisation.

1. Phase d'initiation

En ce qui concerne la phase de lancement, le conseil doit évaluer les besoins, les capacités et les ressources présentés par le centre d’enseignement, le client avec lequel il collabore et le groupe de bénéficiaires finaux de l’action. En outre, doit évaluer le type de pratiques appliquées dans le centre , ainsi que la préparation de la liste des objectifs à atteindre avec l’intervention.


De la même manière, il devrait travailler à la création de sa proposition visant à améliorer les pratiques actuelles du centre en offrant une formation aux nouvelles stratégies de travail; organiser et attribuer différentes fonctions au groupe d'enseignement; agir dans l'optimisation des ressources matérielles et non matérielles; et enfin, faciliter l'établissement d'un lien de collaboration positif et engagé entre les différentes parties impliquées dans le processus d'intervention.

2. Phase de développement

En phase de développement, le consultant doit mettre l’accent sur l’offre de formation à la résolution de problèmes concrets. existant dans la pratique éducative du centre en question, ainsi que pour donner suite aux propositions des modifications suggérées et procéder à une évaluation dudit processus.

3. Phase d'institutionnalisation

Dans la phase finale d’institutionnalisation, l’objectif est d’incorporer l’ensemble des actions menées dans la liste des lignes directrices et du programme du centre d’enseignement concerné. Aussi une évaluation et un suivi du programme mis en œuvre sont effectués et la formation des enseignants est poursuivie (en particulier en cas de nouvelle incorporation au personnel) et l'allocation de ressources pour permettre sa continuité une fois que le groupe consultatif aura terminé ses travaux dans le centre éducatif.


Caractéristiques du service de conseil psychopédagogique

Parmi les caractéristiques qui définissent le service de conseil psychopédagogique, il est important de souligner qu’il s’agit d’une intervention indirecte, car le conseiller collabore avec les professionnels du centre (le client), de sorte que les directives fournies sont finalement inversées. étudiants (derniers utilisateurs). Pour lui, pourrait être défini comme une "relation triadique", dans laquelle un engagement est établi entre le groupe consultatif et le client .

Comme mentionné précédemment, il s’agit en revanche d’une relation de coopération, consensuelle et non hiérarchique, dans laquelle les deux parties s’engagent à collaborer sur un pied d’égalité. Enfin, en tant qu’organe indépendant, le groupe consultatif n’exerce aucune position d’autorité ou de contrôle sur son client; il est donc entendu que sa relation est de nature non contraignante.

Critiques possibles du rôle du conseiller psychopédagogique

Comme indiqué par Hernández (1992), certaines des critiques concernant le rôle et l’intervention de la personnalité consultative dans le centre éducatif font référence au sentiment de la part de l’équipe de professionnels de la pédagogie de voir son autonomie diminuée à la performance de leur travail quotidien.

En outre, lié à ce sentiment de manque de liberté d’action, Le groupe d'enseignants peut développer l'idée que leur tâche se limite à la performance des procédures bureaucratiques , étant limité sa capacité créatrice à rendre possibles des propositions innovantes. D'autre part, le fait de comprendre le groupe consultatif en tant qu'agent de médiation entre l'administration et le système éducatif peut réduire la connotation d'indépendance de la personnalité consultative.

Conseil psychopédagogique dans le centre éducatif

Dans la proposition de Rodríguez Romero (1992, 1996a) sur les fonctions générales remplies par la figure du conseil pédagogique dans le domaine de l'éducation, on distingue: formation, orientation, innovation, supervision et organisation.

À l'exception de la fonction de supervision, les quatre autres ont été acceptés et approuvés sans remise en question théorique ou pratique. En ce qui concerne la fonction de supervision, oui Il existe certaines divergences en ce que la nature intrinsèque de la fonction de conseil elle-même Il est entendu que la relation établie entre l’organe consultatif et l’organe consultatif est une relation de coopération, définie par un lien entre parties égales. Ainsi, la notion de supervision entre en conflit avec ce type d'opération, ce dernier terme étant associé à une connotation d'asymétrie ou de hiérarchie, ce qui signifie que l'organe de surveillance se situe à un niveau supérieur, alors que l'organe supervisé serait à un niveau supérieur. un niveau inférieur.

Les équipes de conseil psychopédagogique (EAP)

Comme indiqué ci-dessus, deux sont les fonctions principales des équipes de conseil psychopédagogique dans le domaine de l'éducation :

Le premier est lié à un objectif de résolution de problèmes réels, déjà existants dans le fonctionnement de la pratique pédagogique quotidienne. Cette fonction "corrective" se concentre sur la situation problématique en soi et vise à offrir une solution à un niveau plus précis.

La seconde se réfère à un objectif plus préventif ou "formateur" et est orientée vers les conseils donnés à l'équipe d'enseignants afin de leur fournir des stratégies et des ressources pour favoriser le bon fonctionnement de leur pratique professionnelle et éviter des problèmes futurs. Ainsi, les conseils ne sont pas axés sur la situation problématique, mais sur l’intervention du personnel enseignant pour lui donner certaines aptitudes et compétences nécessaires pour s’acquitter de sa tâche pédagogique de manière générale.

Cette seconde option est la fonction centrale des équipes EAP, bien qu'elles puissent également être utilisées de manière complémentaire à la première.

Une considération importante concernant les particularités des équipes du PAE concerne leur caractérisation en tant que groupe hautement professionnel et compétent dans le domaine du conseil éducatif. Ceci associe à cette figure une forte connotation de collégialité dans son domaine de performance professionnelle. Dérivé de la génération traditionnelle de certains types de critiques liées à l'établissement d'une définition claire et spécifique de ce qu'est exactement une équipe de conseil psychopédagogique et de ses fonctions spécifiques (conflits de rôles), un mouvement interne d'auto-réaffirmation a été généré afin de combattre ces critiques venant d’autres groupes externes.

Références bibliographiques:

  • Álvarez González M., Bisquerra Alzina, R. (2012): Educational Guidance. Wolters Kluwer. Madrid
  • Bisquerra, R. (1996). Origines et développement de l'orientation psychopédagogique. Madrid: Narcea
  • Hervás Avilés, R.M. (2006). Orientation et intervention psychopédagogique et processus de changement. Grenade: Groupe de rédaction universitaire.

La psychopédagogie positive expliquée : Interview de Aude (Apprendre avec plaisir) (Janvier 2023).


Articles Connexes