yes, therapy helps!
Pourquoi devrions-nous cesser de chercher toujours l'approbation des autres

Pourquoi devrions-nous cesser de chercher toujours l'approbation des autres

Décembre 9, 2021

La nature humaine nous pousse à satisfaire le désir d'appartenir à un groupe social. Que ce soit notre famille, le groupe d'amis, au travail, nous avons tendance à faire des choses sentir que nous appartenons à un groupe et que nous nous sentons ainsi en sécurité .

Avoir ce besoin est normal. Que nous prenions certaines attitudes ou coutumes pour renforcer les liens, c'est bien. Mais parfois, cette attitude devient extrême et nous commençons à sentir que nous avons constamment besoin de l’approbation des autres pour faire des choses, prendre des décisions ou adopter une telle forme. Ce besoin extrême n'est pas sain et nous annule en tant qu'individus.

Passons en revue quelques raisons pour pourquoi il n'est pas bon de toujours demander l'approbation des autres .


  • Article connexe: "Les 10 avantages d'avoir des amis, selon la science"

Pourquoi il n'est pas bon de toujours demander l'approbation des autres

Ce sont quelques raisons pour lesquelles il est nocif de toujours être conscient de ce que les autres pensent de nous.

1. Il génère de l'anxiété

Lorsque nous nous sentons constamment jugés et que cela nous affecte, nous cherchons ensuite l'approbation des autres pour éliminer ce jugement négatif; Cependant, même lorsque nous obtenons l'approbation, nous ne laissons pas de côté la perception que d'autres nous critiquent et nous cherchons constamment l'approbation.

Ce cercle vicieux génère de l'anxiété. Nous sommes constamment stressés jusqu'à ce que nous sentions que nous n'avions jamais satisfait les autres et que, loin de renoncer à essayer, nous nous inquiétons davantage de rechercher l'approbation sociale.


  • Peut-être êtes-vous intéressé: "La socialisation primaire et secondaire: ses agents et ses effets"

2. Nous perdons la liberté

Nos décisions ne sont plus nos devenir la décision des autres à notre sujet. Cela est en train de perdre notre liberté, car nous n'exerçons pas notre capacité de décision, résultat de la voix interne qui nous dit ce qu'elle veut faire et où aller, pour laisser la place à la voix externe qui nous dit où aller.

Si nous ne sommes guidés que par l’opinion des autres sur nos vies, nous laisserons tous les obstacles limitatifs de la société s’imposer à nous et nous cesserons d’agir en toute liberté.

3. Nous nous sentons épuisés

Vivre avec la tension constante de faire les choses selon les souhaits des autres est très épuisant.

Mentalement Il est très fatiguant de penser à ce que les autres vont penser si nous agissons de la sorte et très dévastateur quand ce que nous faisons n’est pas approuvé par d’autres et cela nous affecte beaucoup. Cela finit par se manifester physiquement et nous commençons à ressentir de l'épuisement, ce qui se traduit par un poids sur le dos et un manque d'énergie pour faire les choses de tous les jours.


4. Diminuer la confiance en soi

Lorsque nous prenons des décisions favorables, nous acquérons une sécurité en nous. Si ces décisions ne se concrétisent pas comme prévu, cette sécurité est réduite, mais prendre les conséquences d'une mauvaise décision nous permet de reprendre confiance et d'essayer à nouveau .

Cela nous aide à acquérir la confiance en soi et l'autosuffisance, nous permettant de traverser la vie avec plus de sécurité. Avoir besoin de l'approbation constante des autres nous donne le sentiment que nous ne pourrions rien faire sans l'affirmation des autres et que nos réalisations ne sont pas le résultat de nos efforts ni d'une bonne action; mais de l'extérieur.

5. Nous oublions nos besoins

Pour prendre une décision, nous devons prendre en compte, entre autres choses, nos souhaits et nos besoins. Mais si nous cherchons l'approbation des autres, nous oublions cela et nous cédons la place aux goûts et aux désirs des autres .

Cela nous oblige à faire face à une décision que nous devons prendre, plutôt que de penser à ce qui pourrait bien fonctionner, nous donnons aux autres le pouvoir de décider et à ce stade, nous aurons oublié quels étaient nos besoins.

6. Nous ne comprenons plus qu'il y a différentes manières de voir la vie

Nous devenons ce que nous n'aimons pas et nous ne comprenons plus qu'il existe une différence d'opinions et que nous avons le sentiment que les autres; ceux qui prennent des décisions qui sont étrangères à ce que le groupe leur dicte ont tort, nous les méfions et les jugeons.

Penser que nous devons décider sur la base de l’approbation des autres entraîne perdre de vue l'ampleur des points de vue et des opinions qui existent sur un fait ou la vie elle-même.

7. Nous sentons le centre de l'univers

Lorsque nous recherchons l'approbation des autres, c'est parce que nous estimons que nos décisions de vie sont dans l'œil de tous et seront jugées et approuvées ou désapprouvées. C’est parce que nous croyons que tout le monde nous observe et passe en revue chaque étape.

Ce sentiment engendre tellement d’inquiétude que nous préférons demander continuellement l’avis des autres avant de sentir à nouveau que tout le monde autour de nous juge nos décisions.

8. Nous perdons l'authenticité

Se montrer aux autres tel que nous sommes devient impossible.Nous cachons nos opinions et nos sentiments. Nous pouvons même nous habiller différemment de ce que nous aimerions ou dire que nous nous adaptons parce qu'en réalité Nous avons constamment besoin de l'approbation des autres . Avec cette attitude, nous cessons d'être authentiques. Nous nous perdons dans la mer des opinions des autres et nous ne savons plus qui nous sommes vraiment.

Arrêter d'être soi-même est sans doute l'une des raisons les plus puissantes pour lesquelles nous ne devrions pas rechercher constamment l'approbation des autres.

Comment arrêter de penser à l'opinion des autres?

Pour savoir comment mettre en pratique l'habitude de ne pas accorder plus d'importance à l'opinion des autres, vous pouvez lire cet article: "Conseils pour ne plus penser à ce que les autres pensent de vous"

Références bibliographiques:

  • Milazzo, L. (1999). Socialisation Université José María Várgas. Venezuela
  • Ramasubbu, S. (2015-05-26). "Influence des médias sociaux sur les adolescents". Huffington Post.

3 Astuces pour surmonter l'habitude de demander l'avis des autres (Décembre 2021).


Articles Connexes