yes, therapy helps!
Les syndromes culturels: ce qu’ils sont, quels symptômes ils présentent et 7 exemples

Les syndromes culturels: ce qu’ils sont, quels symptômes ils présentent et 7 exemples

Septembre 5, 2022

Bien que la plupart des troubles mentaux ou psychopathologiques se produisent avec le même feu presque partout dans le monde, certains troubles mentaux ne se produisent que dans une société ou une culture spécifique. Ce sont les soi-disant syndromes culturels .

Aussi appelés troubles mentaux culturels, ils se caractérisent par des images psychopathologiques qui sont donnés spécifiquement dans les membres d'une culture , mais cela peut devenir si habituel dans certains endroits que, là où ils apparaissent, ils deviennent considérés comme des altérations des plus courantes.

  • Article connexe: "Les 18 types de maladies mentales"

Que sont les syndromes culturels?

Les syndromes culturels sont des troubles mentaux ou psychosomatiques qui n'affectent qu'une communauté, une société ou une culture spécifique. Ces syndromes sont enregistrés en tant que maladies bien que, parfois, il n'y a pas de pathologie organique chez les patients .


Bien qu'il puisse y avoir des similitudes avec d'autres pathologies ou expériences, les syndromes ou troubles culturels ne sont pas observés dans d'autres sociétés ou noyaux culturels extérieurs à l'endroit où ils ont été découverts et localisés.

De même, le terme "syndrome culturel" lui-même a fait l'objet de nombreux débats au sein de la communauté scientifique. Une grande partie de ce terme est censuré et refuse de l'utiliser, car ils sont classés par leur propre culture.

Les syndromes culturels placent les différences entre les cultures au centre de l'attention. Différences nécessaires notamment dans les différentes Aspects des perceptions et expériences spirituelles, mentales ou physiques . Par exemple, un comportement ou un comportement qui, dans une autre culture, est considéré comme anormal ou pathologique dans la culture occidentale peut être parfaitement intégré à ce qui est considéré comme "normal".


  • Peut-être êtes-vous intéressé: "Qu'est-ce que la psychologie culturelle?"

Comment identifier un syndrome culturel?

Certaines caractéristiques des syndromes culturels permettent de les différencier. Ces caractéristiques sont:

  • Le syndrome est défini et déterminé comme une condition par la culture elle-même.
  • Cette même culture est conscient des symptômes et connaît le traitement .
  • C'est un syndrome inconnu dans d'autres cultures.
  • Aucune origine organique n'a été trouvée pour ce syndrome.

Dans la symptomatologie associée à ces syndromes, les deux symptômes somatiques, tels que la douleur; ou symptômes liés aux troubles du comportement . De plus, bien que certains de ces syndromes partagent une symptomatologie de base, vous pouvez toujours trouver différents éléments liés à la culture qui peuvent les distinguer.


Exemples de syndromes culturels

Bien qu'il existe un long registre de syndromes culturels, tous classés par région du monde dont ils sont propriétaires, cet article décrit une série de syndromes culturels qui se distinguent par leur singularité ou leur caractère frappant .

1. Syndrome de Hwa-Byung (Corée)

Le Hwa-byung, également connu sous le nom de Hwa-byeong , est un trouble coréen de la somatisation. Ce trouble mental apparaît chez les personnes qui sont incapables de faire face à leur colère ou de la maîtriser dans des situations qu’elles perçoivent comme injustes.

Le terme est peut être traduit par un mot composé formé par "feu" ou "colère" et "maladie". En outre, si la zone géographique est restreinte davantage, en Corée du Sud, il est plus communément appelé "maladie de la dépression ou de la colère" .

L'épidémiologie de ce trouble est d'une incidence de 35% dans la population active.

2. Sangue endormi (Cap Vert, Afrique)

Cette altération est culturellement liée aux insulaires qui habitent le Cap Vert, en Afrique. Ce désordre comprend la souffrance d'un large éventail de maladies neurologiques , qui incluent la cécité, les convulsions, l’engourdissement, la douleur, la paralysie, les accidents vasculaires cérébraux et les tremblements. Il peut également être responsable d'un infarctus aigu du myocarde, d'un avortement spontané et d'une infection.

Le terme original appartient à la langue portugaise et est traduit littéralement par "sang-froid".

3. Maladie des esprits (Indoamerica)

Ce trouble typique des tribus amérindiennes se caractérise par le fait que la personne manifeste une grande variété de symptômes somatiques et psychologiques associés à des symptômes excessifs et, à l'occasion, Préoccupation obsessionnelle à propos de la mort .

4. Koro (Chine et Malaisie)

La maladie de Koro est un trouble qui affecte principalement les hommes, qui vivent un état de panique, avec des tendances anxieuses, au cours de laquelle il perçoit que son pénis diminue de taille ou il recule, comme s'il pouvait disparaître.

Bien que dans un syndrome du sexe masculin, il y a eu des cas chez les femmes, qui ont perçu ce rétrécissement dans leurs seins et leurs organes génitaux.

Étant donné que les états d'anxiété peuvent affecter le volume et la circonférence du pénis, cette panique est perçue comme une rétroaction, ce qui conduit à des comportements tels que tenir ou réparer le pénis avec un type d'instrument.

La majorité des cas de Koro surviennent chez des hommes, au stade de l'adolescence et de la jeunesse , qui souffrent d'un trouble sexuel, paranoïaque ou dépressif.

5. Syndrome d'effroi ou d'effroi (Amérique latine)

Un syndrome plutôt inhabituel ou singulier typique de la culture latino-américaine est celui de la peur ou de la peur. Dans le la victime d'une frayeur ou d'un choc présente une série de symptômes des associés qui font du simple fait d'effrayer une personne la cause d'une maladie.

Une grande variété de symptômes associés au syndrome de peur ont été décrits, parmi lesquels:

  • Perte d'appétit
  • Faiblesse musculaire
  • Manque d'énergie
  • Pâleur
  • Vomissements et diarrhée
  • Fièvre
  • Agitation
  • La dépression
  • Anxiété
  • Fièvre

Des cas ont été enregistrés chez des personnes chez qui cette maladie les avait affectées au point de causer leur mort.

6. Hystérie arctique ou Piblokto (populations du pôle Nord)

Ce type d’hystérie a été enregistré chez des populations du pôle Nord, telles que Esquimaux de Sibérie, Canada, Groenland ou Alaska .

Ce type de trouble peut être divisé en deux syndromes différents:

  1. Un syndrome typique de la région sibérienne dont la caractéristique principale est que souffre d'une forte manie imitative .
  2. Un état dans lequel la personne souffre d'une dissociation frénétique .

Dans l'une ou l'autre des deux variétés, la personne retourne à son état normal une fois la crise passée.

7. Syndrome de Morgellons (société occidentale)

Dans le syndrome de Morgellons, la personne est envahie par un délire selon lequel croit être infecté par des éléments infectieux ou capable de transmettre une maladie , tels que les insectes et les parasites.

Les personnes souffrant de cette maladie manifestent une série de lésions cutanées en raison de leur obsession de se gratter et de se mordre la peau, car le patient ressent un fourmillement constant.


L' Endométriose: Témoignage (Septembre 2022).


Articles Connexes