yes, therapy helps!
Comment élever un enfant heureux en 7 étapes

Comment élever un enfant heureux en 7 étapes

Octobre 25, 2021

Un des plus grands vœux d'un père est que son fils grandisse en bonne santé, soit heureux et réussisse dans tous les domaines de sa vie. . Mais éduquer un enfant n’est pas toujours facile, et il peut arriver que de nombreux parents, dans l’obligation de tout donner à leurs enfants, abusent de la surprotection et finissent par gâter leurs enfants.

Un enfant heureux n'est pas celui qui a la maison pleine de jouets et à qui tout est consenti, car des cadeaux excessifs peuvent gâcher un enfant. Quand vous en voulez tellement En ce sens, le comportement des parents et leur manière d'éduquer leurs enfants affecteront leur future personnalité, leur bien-être et leur bonheur tout au long de leur vie.


  • Article connexe: "Les 8 conseils de base pour ne pas gâter votre enfant"

Comment élever un enfant heureux

Être un bon père, ce n'est pas donner tout son fils, même ses caprices, ni se laisser emporter par ses exigences et ses manipulations. Sinon quoi un bon père offre à ses descendants une éducation qui les aide à devenir émotionnellement forts pour l'avenir et préparé pour les bons et les mauvais moments que la vie apportera.

Si vous êtes un parent et que vous voulez savoir ce que vous pouvez faire pour que votre enfant grandisse heureux, vous trouverez dans les lignes suivantes 10 conseils pour que votre enfant grandisse émotionnellement en bonne santé.

1. Vous apprendre à tolérer la frustration

Dans la vie, tout n'est pas rose. Il y a des bons moments et des mauvais moments qu'il faut vivre . Pour grandir en tant que peuple, nous devons non seulement pouvoir profiter des bons moments que nous offre la vie, mais aussi savoir comment gérer ces situations moins agréables.


La tolérance à la frustration est l’une de ces compétences qui nous permettent de faire face à la vie et qui sont essentielles pour résoudre les problèmes et tirer parti des mauvais moments pour grandir en tant qu’êtres humains. Développer la tolérance à la frustration, c'est développer la résilience et la capacité de surmonter les problèmes. Les personnes peu tolérantes à la frustration sont vulnérables à la douleur émotionnelle, sont impulsives et ont des difficultés à s’adapter à un environnement en mutation. Par conséquent, il est important d’éduquer aux valeurs telles que l’effort, d’être cohérent et de donner l’exemple, de fixer des limites à vos enfants, entre autres comportements décrits dans notre article "Comment apprendre à vos enfants à tolérer la frustration, en 6 étapes".

2. Reconnaître le point de vue de votre enfant et faire preuve d'empathie avec lui

Les petits aussi ressentent des émotions . En fait, Paul C. Holinger, professeur de psychiatrie au Rush-Presbyterian-St. Luke's à Chicago, a identifié neuf "signes" que les enfants utilisent pour communiquer leurs sentiments. Et est-ce que les parents peuvent comparer les sentiments des enfants avec ceux des adultes, en laissant de côté que leur développement mental est à un stade précoce.


L'auteur affirme que lorsqu'un enfant frappe un frère ou jette des jouets, cela signifie qu'il est affligé et que c'est sa façon de s'exprimer. Bien que votre réaction puisse sembler disproportionnée, reconnaître les signaux que notre enfant nous envoie nous aide énormément à vous traiter de manière appropriée. L'empathie avec votre enfant est la clé pour bâtir la confiance et être un bon parent.

3. Communiquez et écoutez votre enfant

Tout en reconnaissant les émotions de votre enfant et en faisant preuve d'empathie pour lui est positif pour son bonheur, il en va de même pour la communication et l'écoute de ce qu'il a à dire. . Les enfants ont besoin de se sentir importants et aimés. Il est donc bon d'écouter ce qu'ils ont et de communiquer de manière appropriée afin de manifester leur confiance et de renforcer le lien d'affection.

4. Ne cédez pas aux crises

Il peut sembler que céder aux crises soit la meilleure option pour que notre enfant se sente bien, mais c'est un moyen de renforcer les comportements négatifs . Si nous cédons aux crises de colère, nous lui ferons comprendre qu'il peut obtenir ce qu'il veut s'il fait une crise de colère ou pleure. Ne pas tout donner en premier lieu peut être une bonne alternative pour que notre fils commence à valoriser les choses.

5. Passez du temps avec votre enfant

Les enfants doivent noter que les parents ressentent de l'amour pour eux, car la figure parentale est nécessaire au développement sain de l'enfant. Passer du temps avec les enfants est un enrichissement pour les deux parties, ce qui accroît la confiance entre les deux. Lisez des histoires à votre enfant, jouez avec lui, enseignez-lui de nouvelles choses, emmenez-le faire une sortie et amusez-vous à ses côtés .

6. Fixer des limites

Fixer des limites peut sembler mauvais, mais il est nécessaire que les enfants fassent preuve d'une certaine discipline pour apprendre que la vie a des limites et ne peut pas faire ce qu'ils veulent au moment où ils le souhaitent. arriver. Il n’est pas bon d’être un parent trop permissif, car les enfants doivent avoir une structure leur permettant de guider leur comportement. .

7. Louez vos réalisations

Pour qu'un enfant soit heureux, il doit avoir une haute estime de soi et une grande confiance en soi, ce qui lui permet de faire face aux moments les moins agréables de la vie. . Les gens soulignent généralement les mauvais moments de nos enfants, mais nous devons également louer les comportements positifs, dans l’intention de les informer et de les récompenser pour ce qu’ils font bien.


Voici 5 règles que les parents doivent respecter pour élever un bon enfant selon les experts (Octobre 2021).


Articles Connexes