yes, therapy helps!
Mésencéphale: caractéristiques, pièces et fonctions

Mésencéphale: caractéristiques, pièces et fonctions

Juillet 16, 2024

Le mésencéphale est l'une des parties les plus importantes du cerveau , à bien des égards. D'une part, il se situe presque au centre du cerveau et occupe une partie de sa zone la plus profonde. Il établit donc une communication directe avec la plupart des structures principales du système nerveux central.

De l'autre, c'est la zone qui relie le tronc du cerveau au diencephale et des parties du cortex cérébral. Sans le mésencéphale, nous ne pourrions pas survivre.

Nous verrons ensuite quelles sont les caractéristiques de cette région du cerveau, nous en passerons en revue ses principales fonctions et ses différentes composantes anatomiques, et nous verrons ce qui se passe lorsque certaines blessures ou maladies modifient son fonctionnement.


  • Article connexe: "Parties du cerveau humain (et fonctions)"

Qu'est-ce que le mésencéphale?

Le mésencéphale est une des parties du tronc cérébral . Il est situé dans sa zone supérieure, sur le pont de Varolio (ou protubérance) et juste en dessous du diencephalon, composé principalement du thalamus et de l'hypothalamus. C'est la partie du tronc cérébral la plus proche du centre du cerveau, tandis que la protubérance et le bulbe spinal sont plus orientés vers la moelle épinière.

De plus, le mésencéphale il est traversé par un étroit canal appelé aqueduc de Silvio , à travers lequel le liquide céphalo-rachidien s’écoule du troisième ventricule vers le quatrième. Ce liquide a pour fonction d'isoler et de protéger diverses structures du système nerveux.


  • Peut-être que ça vous intéresse: "Tronc du cerveau: fonctions et structures"

Votre anatomie

Le mésencéphale a la forme d'un trapèze, avec une base plus étroite que la partie supérieure et un aqueduc de Silvio (un petit canal par lequel circule le liquide céphalorachidien) qui le traverse de haut en bas.

La frontière entre le mésencéphale et le diencephale est marquée par les bandes optiques (prolongement des fibres nerveuses des nerfs optiques), tandis que sa limite inférieure, qui le sépare du pont de Varolio, est indiqué par le sillon pontomesencefálico .

De plus, sur sa face antérieure (près du visage), il est possible de distinguer une fente verticale appelée fosse interpédonculaire , qui divise deux corps de fibres nerveuses qui vont au cerveau, appelés pédoncules cérébraux.

Parties du mésencéphale

Les deux structures fondamentales qui composent le mésencéphale ils sont le tectum et le tegmentum .


Tectum

Il est situé dans la zone dorsale du mésencéphale, orienté vers la nuque et signifie, de façon étymologique, "toit". Ses fonctions sont liées aux réactions automatiques aux stimuli auditifs et sonores.

Il consiste en deux paires de paquets, l’un se superposant. Ces morceaux sont appelés colliculi, ou tubercules quadrigu , et les supérieurs jouent un rôle dans la vision et l’orientation des yeux vers les stimuli visuels, tandis que ceux du dessous sont impliqués dans des réactions involontaires aux sons.

Tegmentum

Le tegmentum est situé dans la région ventrale du mésencéphale. Il contient trois régions principales, chacune associée à une couleur: la substance noire, la matière grise périaqueducale et le noyau rouge .

La substance noire

La substantia nigra est située dans la zone supérieure du mésencéphale et est répartie des deux côtés de cette structure, à la suite de la division des hémisphères cérébraux. Il a beaucoup de fonctions associées, particulièrement lié aux mouvements et au tonus musculaire .

  • Peut-être que vous êtes intéressé: "Substance noire: qu'est-ce que c'est, fonctions et troubles associés"

Noyau rouge

C'est un autre élément important du système moteur. Sa fonction est liée à la coordination des mouvements .

Matière grise périaqueducale

La substance grise périaqueducale qui, comme son nom l'indique, est située autour de l'aqueduc de Silvio, intervient dans l'habituation à la douleur et dans les processus analgésiques en général.

Fonctions du mésencéphale

La localisation du mésencéphale fait que les fonctions principales de cette structure ont à voir avec intégration entre différents types d'informations . D'une part, il collecte les impulsions nerveuses liées aux commandes motrices devant être exécutées par les muscles et, d'autre part, reçoit des données sensorielles.

De la même manière, les tubercules cuadrigéminos situés dans le téctum sont responsables de la coordination de ce type d'informations afin de donner lieu à des séquences d'actions ajustées à ce que les sens enregistrent en temps réel.

Par ailleurs, certaines régions du mésencéphale sont associées à processus de régulation de la conscience et du sommeil , à traverser par la formation réticulaire.Le mésencéphale intervient également dans les fonctions homéostatiques visant à maintenir l’équilibre de l’organisme et joue, par conséquent, un rôle dans la régulation de la température corporelle.

Ainsi, le mésencéphale est chargé de mener à bien des processus d’importance vitale pour que l’organisme continue de fonctionner, au point que l’activité dans cette structure du système nerveux est ce qui indique plus clairement s’il ya mort ou non. .

Maladies et blessures associées

Toute lésion touchant les régions inférieures du cerveau peut atteindre le mésencéphale. Les conséquences de ce type d’accidents sont presque toujours très graves, produisant le coma ou la mort .

La raison en est que le mésencéphale est une partie du système nerveux dont l’importance est cruciale pour la coordination des fonctions physiologiques fondamentales de l’organisme et qui sert également à plusieurs types d’impulsions nerveuses qui atteignent les groupes de neurones supérieurs. Comme le mésencéphale agit comme un lien entre de nombreux domaines , la présence d’anomalies dans cette zone en affecte de nombreuses autres.

En ce qui concerne les maladies qui affectent ces structures du cerveau, les plus courantes sont la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson. Les deux sont des troubles neurologiques qui interfèrent avec le fonctionnement de vastes zones du système nerveux, y compris le mésencéphale, et peuvent entraîner des problèmes de mobilité et de cognition.


L'encéphale (Juillet 2024).


Articles Connexes