yes, therapy helps!
Qu'est-ce qu'une évaluation psychologique?

Qu'est-ce qu'une évaluation psychologique?

Septembre 6, 2022

Le processus d'évaluation psychologique C'est l'une des composantes les plus importantes de l'intervention dans le domaine de la psychologie. C'est grâce à cela qu'il est possible de proposer des mesures efficaces pour traiter des problèmes spécifiques parmi les problèmes observés.

Dans cet article, nous verrons comment il est défini et Qu'est-ce qu'une évaluation psychologique et le diagnostic qui en découle? .

  • Article connexe: "Types de thérapies psychologiques"

La naissance de l'idée d'évaluation psychologique

Le moment historique dans lequel se sont produits l'essentiel de la montée en puissance et du développement scientifique des particularités psychologiques de l'être humain correspond principalement aux XIXe et XXe siècles (bien qu'un volume considérable d'études et de recherches antérieures soit présumé).


Avec cela et du développement de certaines disciplines de la connaissance telles que la statistique, la pédagogie, la psychologie expérimentale entre autres, il était possible d'établir quelques premières approximations de la notion de diagnostic .

Comme dans la plupart des aspects liés au domaine de la psychologie, la définition de ce phénomène a été reformulée à partir des nouvelles contributions proposées par les auteurs au cours de l'histoire.

Dans les perspectives les plus contemporaines, il existe trois courants théoriques qui ont été utilisés pour expliquer le type de variables à diagnostiquer : l’environnementaliste (accent mis sur les facteurs situationnels en tant que déterminants comportementaux), l’interactioniste (pertinence de l’interaction entre le sujet et l’environnement) et le cognitiviste (le style cognitif en tant que base comportementale).


Le diagnostic psychologique et ses composants

Les résultats des trois courants psychologiques mentionnés ont permis une définition plus profonde et plus complète de ce que le processus de diagnostic implique. Considérant sa signification générale, le diagnostic implique l'analyse des données collectées afin d'évaluer (ou de connaître) certains aspects de nature différente .

Appliquant cette caractérisation au domaine de la psychologie, l'objet de l'étude est la description des particularités cognitives, émotionnelles et comportementales d'un sujet spécifique. Par conséquent, il semble pertinent à cet effet de considérer comment cette personne est liée à leurs contextes d'interaction habituels .

En outre, il est supposé que le diagnostic a le but ultime d’intervention (en tant qu’objectif le plus fréquent, bien que non unique) et il est délimité en tout temps dans le domaine scientifique et technique . Son processus implique la combinaison de différentes méthodologies de travail.


Les trois éléments de diagnostic en psychologie

Un diagnostic Il comporte trois éléments principaux: le sujet sur lequel se déroule le processus, l'objet qui établit le contenu et le but du diagnostic, qui motive l'application d'une intervention concrète, reflétant les causes ou les facteurs propices aux observations exposées dans le diagnostic.

En outre, l'intervention proposée ça peut être qualifiant (place occupée par le sujet par rapport à un groupe de référence), modificateur (quelles causes d'influence doivent être modifiées), préventif (mise en œuvre d'alternatives pour éviter une situation future déterminée) ou restructuration (réorganisation des facteurs d'influence à des fins préventives).

Les phases du processus général du diagnostic psychologique

Les contributions des auteurs experts en la matière sont diverses sur le nombre et le type de procédures devant être conformes au processus de diagnostic. Il semble que, cependant, Il existe un certain consensus pour inclure quatre phases principales , chacun ayant des étapes différentes, plus concrètes.

1. planification

En phase de planification, le recherche d'information préliminaire En ce qui concerne le sujet et son environnement, une analyse qui appuie les hypothèses initiales (en fonction du caractère classificatoire, préventif ou restructurant présenté par le diagnostic) et, enfin, la configuration du développement du diagnostic dans lequel les variables d'analyse initialement proposées sont établies.

2. développement

Une deuxième étape consiste en l’élaboration du processus, dans lequel le cadre théorique est délimité sur lequel fonder les contributions facilitant l’étude des unités d’analyse, le plus simplement possible et présentant une capacité prédictive adéquats sur les résultats des observations futures.

3. Vérification des hypothèses

Ensuite, une troisième étape est la vérification des hypothèses théoriques initialement proposées concernant ce qui a été trouvé dans les observations faites lors de l’évaluation.

4. Rédaction du rapport

Finalement, un rapport des résultats devrait être préparé dans lequel sont incluses les données pertinentes de l'évaluateur et de l'évalué, celles faisant référence à toutes les procédures appliquées au cours du processus, aux constatations et à leur évaluation et, finalement, aux lignes directrices pertinentes qui guideront le processus d'intervention ultérieur.

Le rapport doit être adapté au destinataire en termes de forme et de type de langage utilisé, ainsi que du ton et des expressions utilisés, afin qu'il le comprenne.

Caractéristiques du rapport psychologique

Un rapport psychologique est un document qui reflète le résultat obtenu à partir de l'analyse et du contraste d'hypothèses initialement émises, qui ont motivé l'évaluation du sujet en question.

Cet instrument a un caractère objectif, de telle sorte que la communication des données trouvées au destinataire est facilitée .

En général, un rapport doit inclure les données d'identification de l'évaluateur et de la personne évaluée, les objectifs qui le motivent, la présentation des techniques de collecte des informations, la procédure utilisée, les résultats obtenus, la conclusion et l'évaluation finale de l'examinateur et les lignes directrices à mettre en pratique à titre d'intervention.

En outre, e Le format et le style d’un rapport psychologique peuvent être différenciés en fonction des du critère qui sert de base à son élaboration: théorique (selon les directives d'un modèle théorique concret), technique (organisation des résultats des tests et techniques appliqués) et basée sur le problème (la demande ou le motif de la consultation marque une structure spécifique dans le rapport).

D'autre part, le rapport psychologique Il a une validité légale et est considéré comme un document scientifique (les résultats sont reproductibles) et utiles (cela inclut les dernières orientations de l'intervention psychologique).

L'approche comportementale ou fonctionnelle dans l'évaluation psychologique

Il existe plusieurs types d’approches pouvant guider le processus d’évaluation psychologique d’un individu:

  • Approche traditionnelle (ou modèle d'attribut): axé sur l'analyse des traits de personnalité en tant qu'unités fondamentales d'étude.
  • Approche opérationnelle ou évolutionnaire: modèle qui défend un ensemble d'étapes évolutives du développement psychologique du sujet.
  • Approche cognitive : centré sur l'étude des cognitions de la personne en tant qu'axe principal.
  • Approche psychoéducative ou prescriptif: plus axé sur le domaine de l'apprentissage scolaire et l'analyse des capacités intellectuelles des élèves.
  • Approche comportementale ou fonctionnel: orienté vers l'évaluation de la relation entre les variables internes et externes du sujet en tant que déterminants de son propre comportement.

À partir des courants psychologiques (ou cognitivo-comportementaux) les plus comportementaux, l'approche fonctionnelle C'est généralement l'approche utilisée lors du processus de diagnostic de référence . Ce modèle permet une étude et une analyse plus complètes des variables déterminantes dans le processus d’évaluation car il défend le principe selon lequel le comportement doit être considéré en tenant compte de la multiplicité de facteurs influents, tant internes qu’externes.

Ainsi, le comportement humain il ne doit pas être compris comme le résultat de la somme de facteurs individuels , étant donné que chaque interaction qui se produit entre deux (ou plus) provient déjà d’un type d’influence totalement différent de la somme de ses auteurs initiaux. Compte tenu de son énorme caractère complexe et plastique (ou modifiable), son explication devrait être abordée selon la même philosophie: celle de considérer ses éléments déterminants aussi complexes et variables.

Les caractéristiques de l'approche fonctionnelle

L'approche fonctionnelle met en avant les facteurs environnementaux ou contextuels (au début) et interactionnistes (à un moment ultérieur) en tant que déterminants du comportement de l'individu, en donnant la priorité à l'analyse de ce type de variables dans le processus de diagnostic. Ses postulats dérivent de la théorie de la modification du comportement et des contributions d’auteurs tels que B. F. Skinner, principalement.

Dans ce modèle, trois perspectives peuvent être distinguées , qui soulignent différemment l’influence de l’environnement, les caractéristiques du sujet ou l’interaction de deux facteurs: la perspective comportementaliste-situationnaliste, le comportement cognitif-comportemental et le comportement cognitivo-social, respectivement.

Compte tenu de la pertinence des facteurs observables qui défendent cette proposition théorique, les variables qu’elle prend comme unité d’analyse sont celles qui se produisent dans le moment présent, qui s’accompagnent d’un contexte et d’une suite.

Au niveau méthodologique, leurs hypothèses sont évaluées expérimentalement par observation objective du répertoire comportemental du sujet en tant que reflet de ses compétences et aptitudes internes. Elle correspond donc à une méthodologie intrasubject déductive-inductive.

Ce modèle a un objectif à la fois interventif (ou modificateur) et préventif, car il a incorporé l’interaction entre le sujet et son environnement en tant qu’objet d’analyse variable.Il comprend donc le pouvoir dynamique de cette relation entre les deux éléments et donne au comportement un sens de modifiabilité et d’adaptabilité (d’où sa capacité de prévention).

L'évaluation psychologique en tant que processus

Comme on peut le voir à la lecture du texte, le processus d'évaluation psychologique devient un ensemble de procédures rigoureusement établies qui sont fondamentaux pour permettre un diagnostic adéquat et, par la suite, une intervention psychologique adaptée aux particularités de chaque individu en particulier et aux objectifs thérapeutiques qu’il souhaite atteindre.

En ce sens, l’approche fonctionnelle a été présentée comme un modèle doté d’un support théorique important, qui permet une analyse complète de toutes les variables pouvant affecter l’état actuel (symptômes, comportements, cognitions, etc.). de l'individu.

Références bibliographiques:

  • Caballo, V. E. & Simon, M.A. (2001): Manuel de psychologie clinique de l'enfant. Madrid: pyramide.
  • Cohen, R. & Swerdlik, M. (2001): Tests psychologiques et évaluation. Mexique: McGraw-Hill.
  • Fernández-Ballesteros, R. (2000): Introduction à l'évaluation psychologique. Madrid: pyramide.
  • Forns, M. (1993): Évaluation psychologique de l'enfant. Barcelone: ​​Barcanova.

Qu'est-ce qu'une évaluation neuropsychologique ? (Septembre 2022).


Articles Connexes