yes, therapy helps!
Mary Parker Follett: biographie de cette psychologue organisationnelle

Mary Parker Follett: biographie de cette psychologue organisationnelle

Décembre 9, 2021

Mary Parker Follet (1868-1933) était une psychologue pionnière dans les théories du leadership, de la négociation, du pouvoir et des conflits. Elle a également réalisé plusieurs travaux sur la démocratie et est connue pour être la mère du "management" ou du management moderne.

Dans cet article, nous verrons une courte biographie de Mary Parker Follet , dont la vie nous permet d’établir une double rupture: d’une part, briser le mythe selon lequel la psychologie a été pratiquée sans la participation des femmes et, d’autre part, celui des relations de travail et de la gestion politique, également réservé aux hommes.

  • Article connexe: "Histoire de la psychologie: auteurs et théories principales"

Biographie de Mary Parker Follet: pionnière en psychologie organisationnelle

Mary Parket Follet est née en 1868 dans une famille protestante du Massachusetts, aux États-Unis. À l'âge de 12 ans, elle commence une formation académique à la Thayer Academy, un espace qui vient de s'ouvrir aux femmes mais qui a été construit dans le but de promouvoir l'éducation principalement des hommes.


Influencée par son professeur et amie Anna Bouton Thompson, Parker Follet a développé un intérêt particulier pour l'étude et l'application de méthodes scientifiques à la recherche. Dans le même temps, il a construit une philosophie qui lui est propre sur les principes que les entreprises devraient suivre dans la situation sociale du moment.

À travers ces principes, il a accordé une attention particulière à des questions telles que le bien-être des travailleurs, l’évaluation des efforts individuels et collectifs et la promotion du travail d’équipe.

À ce jour, ce dernier semble presque évident, bien que pas toujours pris en compte. Mais, autour de la montée du taylorisme (la division des tâches dans le processus de production, entraînant l'isolement des travailleurs), ainsi que des assemblages de chaînes fordistes appliqués dans les organisations (prioriser la spécialisation des travailleurs et des chaînes). d’assemblage permettant de produire plus en moins de temps), les théories de Mary Parker et la reformulation qu'elle a faite du taylorisme lui-même Ils étaient très novateurs.


  • Peut-être que ça vous intéresse: "Psychologie du travail et des organisations: un métier d'avenir"

Formation académique au Radcliffe College

Mary Parker Follet a été formée à "l'Annexe" de l'Université de Harvard (plus tard Radcliffe College), un espace créé par la même université et destiné aux étudiantes, à qui ils ne semblaient pas aussi capables de recevoir une reconnaissance académique officielle . Cependant, ils ont reçu des cours avec les mêmes enseignants que ceux qui ont éduqué les garçons. Dans ce contexte, Mary Parker a rencontré, entre autres intellectuels, William James, psychologue et philosophe de grande influence pour le pragmatisme et la psychologie appliquée.

Ce dernier a cherché à ce que la psychologie ait une application pratique pour la vie et pour résoudre des problèmes , qui a été particulièrement bien accueilli dans le domaine des affaires et dans la gestion des industries, et a exercé une grande influence sur les théories de Mary Parker.


Intervention communautaire et interdisciplinarité

En dépit de leur formation de chercheuses et de scientifiques, de nombreuses femmes ont trouvé dans la psychologie appliquée de plus en plus d'opportunités de développement professionnel. En effet, les espaces où la psychologie expérimentale était menée étaient réservés aux hommes, qui leur étaient également hostiles. Ce processus de ségrégation avait parmi ses conséquences celui de associer progressivement la psychologie appliquée aux valeurs féminines , plus tard discrédité devant d’autres disciplines associées aux valeurs masculines et considérées comme "plus scientifiques".

À partir de 1900 et de 25 ans, Mary Parker Follet a travaillé dans des centres communautaires à Boston, notamment au Roxbury Debate Club, un lieu d’éducation politique dispensé à des jeunes de tous âges. un contexte de marginalisation importante pour la population immigrée .

La pensée de Mary Patterson Follet avait un caractère fondamentalement interdisciplinaire, grâce auquel elle parvenait à s'intégrer et à dialoguer avec différents courants, tant en psychologie qu'en sociologie et en philosophie. A partir de cela, il fut capable de développer de nombreuses travaux innovants non seulement en tant que psychologue d'organisation, mais aussi dans des théories sur la démocratie . Ce dernier lui a permis de jouer un rôle de conseiller auprès des centres sociaux, ainsi que des économistes, des politiciens et des hommes d’affaires.Cependant, étant donné l'étroitesse de la psychologie plus positiviste, cette interdisciplinarité rend également difficile d'être considéré ou reconnu comme un "psychologue".

Travaux principaux

Les théories développées par Mary Parker Follet ont été fondamental pour établir plusieurs des principes de la gestion moderne . Entre autres choses, ses théories établissaient une distinction entre le pouvoir "avec" et le pouvoir "sur"; participation et influence dans les groupes; et l'approche intégratrice de la négociation, qui sont toutes reprises par la suite par une bonne partie de la théorie organisationnelle.

En gros, nous allons développer une petite partie des œuvres de Mary Parker Follet.

1. Pouvoir et influence en politique

Dans le même contexte que le Radcliffe College, Mary Parker Follett a été formée en histoire et en sciences politiques avec Albert Bushnell Hart, de qui elle a acquis une grande connaissance pour le développement de la recherche scientifique. Il a obtenu son diplôme avec mention très bien de Radcliffe et a fait une thèse qui a même été saluée par l'ancien président des États-Unis, Theodore Roosevelt, pour avoir considéré le travail d'analyse de Mary Parker Foller comme précieux. sur les stratégies rhétoriques du congrès américain .

Dans ces travaux, il a mené une étude minutieuse sur les processus législatifs et les formes effectives de pouvoir et d'influence, en consignant des comptes rendus des séances, ainsi qu'une collection de documents et des entretiens personnels avec les présidents de la Chambre des représentants des États-Unis. . Le fruit de ce travail est le livre intitulé Le président de la chambre des représentants (traduit par Le président du congrès).

2. Le processus d'intégration

Dans un autre de ses livres, The New State: Group Organization, fruit de son expérience et de son travail communautaire, Parker Follet a défendu la création d'un "processus d'intégration" capable de maintenir un gouvernement démocratique en dehors de la dynamique bureaucratique.

Il a également défendu que la séparation entre l'individu et la société n'était qu'une fiction avec laquelle nous devions commencer à étudier les "groupes" et non les "masses", tout en essayant d'intégrer la différence. Il a tenu dans cette voie une conception du "politique" qui implique également le personnel peut donc être considéré comme l’un des précurseurs des philosophies politiques féministes les plus contemporaines (Domínguez & García, 2005).

3. L'expérience créative

L’expérience créative de 1924 en est un autre. Cela inclut "l'expérience créatrice" en tant que forme de participation qui met son effort dans la création, où la rencontre et la confrontation d'intérêts différents sont également fondamentales. Follett explique entre autres que le comportement n’est pas une relation de "sujet" agissant sur un "objet" ou un viscéral (idée qu’il considère en fait nécessaire d’abandonner), mais plutôt qu’il s’agit de: un ensemble d'activités qui se rencontrent et se relient .

À partir de là, il a analysé les processus d'influence sociale et a critiqué la séparation nette entre "penser" et "faire" appliquée aux processus de vérification d'hypothèses. Processus qui est souvent ignoré avant de considérer que l'hypothèse elle-même génère déjà une influence sur sa vérification. Il s'est également interrogé sur les processus linéaires de résolution de problèmes proposés par l'école du pragmatisme.

4. La résolution des conflits

Domínguez et García (2005) identifient deux éléments clés qui articulent le discours de Follet sur la résolution des conflits et qui constituent une nouvelle ligne directrice pour le monde des organisations: d'un côté, une conception interactionniste du conflit, et de l'autre une proposition de gestion des conflits par l'intégration .

C’est ainsi que les processus d’intégration proposés par Parker Follet, associés à la distinction établie entre «pouvoir avec» et «pouvoir», constituent deux des antécédents les plus pertinents des différentes théories appliquées au monde organisationnel contemporain, par exemple. exemple, la perspective "gagnant-gagnant" de la résolution des conflits ou l’importance de reconnaître et de valoriser la diversité.

Références bibliographiques:

  • Balaguer, À. (2014). Histoire des femmes en psychologie; Mary Parker Follet. Université des Îles Baléares. Récupéré le 21 juin 2018. Disponible à l'adresse //dspace.uib.es/xmlui/bitstream/handle/11201/1009/Balaguer_Planas_Agueda_TFG.pdf?sequence=1&isAllowed=y.
  • Dominguez, R. et García, S. (2005): Conflit constructif et intégration dans les travaux de MAry Parker Follet. Athenea Digital, 7: 1-28.
  • García Dauder, S. (2005). Psychologie et féminisme. Histoire des femmes pionnières de la psychologie. Madrid: Narcea

La Plaine de l'Ourcq, réinventer la ville dans la métropole (Décembre 2021).


Articles Connexes