yes, therapy helps!
Tryptophane: caractéristiques et fonctions de cet acide aminé

Tryptophane: caractéristiques et fonctions de cet acide aminé

Février 18, 2019

Le tryptophane (L-tryptophane) est un acide aminé essentiel présent dans différents aliments, par exemple la dinde. Sa formule moléculaire est C11H12N2O2 et remplit de nombreuses fonctions au sein de l'organisme humain.

Dans cet article nous examinerons ses caractéristiques, ses fonctions et les aliments qui le contiennent .

Caractéristiques du tryptophane

Comme on l'a dit, le tryptophane est un acide aminé essentiel. Mais qu'est-ce que cela signifie? Bien, votre propre corps ne peut pas le synthétiser et vous devez l'obtenir à travers la nourriture . Heureusement, le tryptophane est présent dans une grande variété d’aliments, notamment la viande, les noix, les œufs et les produits laitiers.


Le corps utilise le tryptophane pour synthétiser des protéines, de la vitamine B niacine et les produits chimiques sérotonine et mélatonine. Cependant, pour pouvoir acquérir la sérotonine grâce à la niacine, il est nécessaire de consommer en plus du fer, de la riboflavine et de la vitamine B6.

Un bon complément alimentaire

Ces dernières années, Cet acide aminé a commencé à être commercialisé comme complément alimentaire pour ses bénéfices supposés sur l'état d'esprit. . En tout état de cause, en ce qui concerne ce type de produits, il n’a pas été démontré qu’ils affectaient de manière significative les concentrations sanguines de tryptophane. Donc, leurs résultats sont plus que contestés.

Cependant, certaines études affirment que les suppléments de tryptophane pourraient être efficaces comme remède endormi et comme antidépresseur. Ces résultats sont associés à son rôle de synthétiseur de sérotonine et de mélatonine.


La stimulation excessive de la sérotonine sur les récepteurs postsynaptiques 5-HT1A et 5-HT2A aux niveaux central et périphérique peut avoir des conséquences négatives pour l'organisme. Ceci est connu comme Syndrome de sérotonine et cela peut être mortel. Bien que ce syndrome puisse être provoqué par la prise de drogues (par exemple, le Prozac) ou par la consommation de drogues (par exemple, le LSD, la MDMA, le méthylphénidate, les sels de bain, etc.), il est peu probable que cela se produise à cause de la consommation de drogues. Suppléments de tryptophane. Cependant, lors de la combinaison de différentes substances, des précautions particulières doivent être prises.

  • En savoir plus sur ce sujet dans notre article: "Syndrome de la sérotonine: causes, symptômes et traitement"

Est-il possible de consommer beaucoup de tryptophane dans les aliments?

Le tryptophane est nécessaire pour vivre, mais certaines études indiquent qu'une consommation excessive peut être contre-productive pour la santé . Par exemple, cela entraîne une diminution de l'espérance de vie, des lésions organiques et une résistance accrue à l'insuline.


Fonctions

Ensuite, nous saurons quelles sont les fonctions principales du tryptophane. Cet acide aminé est intimement lié au bon fonctionnement du cerveau et de nos neurones.

1. Le rôle de cet acide aminé dans le cerveau

La barrière hémato-encéphalique détermine quelles substances présentes dans le sang peuvent atteindre le cerveau. Au moins neuf acides aminés, y compris le tryptophane, se font concurrence pour accéder au même support qui les transporte à travers cette barrière.

Les acides aminés qui sont présents en plus grande quantité dans le sang sont plus susceptibles de passer la barrière. Dans la plupart des aliments, le tryptophane étant présent en petites quantités, il a de grandes difficultés à franchir la barrière hémato-encéphalique. Maintenant bien, il est possible d'augmenter la possibilité de franchir la barrière si elle est consommée avec des glucides . Ces derniers provoquent la libération d'insuline, ce qui réduit la quantité d'autres acides aminés dans le sang sans affecter les niveaux de tryptophane.

2. Le rôle du tryptophane dans la synthèse de la sérotonine

La sérotonine est une substance chimique avec laquelle les neurones communiquent, c'est-à-dire un neurotransmetteur. Bien que beaucoup pensent que la sérotonine ne se trouve que dans le cerveau, le système nerveux central (SNC) ne contient que 5% de 5-HT. C'est dans l'intestin grêle où le reste est produit. Cette sérotonine n'atteint jamais le cerveau car elle a d'autres fonctions, telles que la régulation de l'état de contraction des muscles lisses des vaisseaux sanguins.

Dans le cerveau, la sérotonine est essentielle. Une fois que le tryptophane atteint le cerveau, il est converti en sérotonine . En tant que neurotransmetteur, la sérotonine joue un rôle important dans la mémoire, elle régule l'humeur ou l'appétit. De faibles niveaux de ce neurotransmetteur sont associés à différentes pathologies (dépression, trouble obsessionnel compulsif, etc.).

3. Son influence sur les cycles du sommeil

Après être devenu sérotonine, le corps peut utiliser ce produit chimique pour produire l'hormone mélatonine . En ce sens, le tryptophane aide à réguler le cycle veille-sommeil, car la mélatonine régule l'horloge biologique. La quantité de mélatonine produite est déterminée par la lumière ambiante: pendant la journée, les niveaux de mélatonine diminuent. Au lieu de cela, pendant la nuit, ils augmentent.

Les suppléments de mélatonine aident à améliorer les problèmes de sommeil, tels que ceux causés par le décalage horaire.

4. Le rôle du tryptophane dans la production de niacine

Le corps peut transformer le tryptophane en niacine, également appelée vitamine B3. , qui est essentiel pour convertir les aliments en énergie et maintenir un système nerveux sain.

La vitamine B6 est une autre vitamine importante qui aide à convertir le tryptophane en sérotonine. Une carence en vitamine B6 peut provoquer confusion, dépression, perte de mémoire, accélération du taux de dégénérescence cérébrale, difficultés d'attention, fatigue et insomnie.

  • En savoir plus sur la relation entre les vitamines et le cerveau dans notre article: "6 vitamines pour prendre soin de la santé du cerveau"

Références bibliographiques:

  • Afifi, A.K. et Bergman, R.A. (1999). Neuroanatomie fonctionnelle. McGraw Hill.
  • Hammond (2001). Neurobiologie cellulaire et moléculaire (avec CD-ROM). Presse académique.
  • Rodriguez, F .; López, J.C .; Vargas, J.P. et Salas, C. (1998). Fondements de la psychobiologie. Manuel de laboratoire. Séville: Kronos.
  • Streit, W.J. et Kincaid-Colton, C.A. (1996). Le système immunitaire du cerveau. Recherche et science Janvier 16-21.

La Traduction : Le Code Génétique (Février 2019).


Articles Connexes