yes, therapy helps!
Lévodopa: utilisations et effets secondaires de ce médicament

Lévodopa: utilisations et effets secondaires de ce médicament

Septembre 9, 2022

La dopamine est l’un des neurotransmetteurs les plus connus et l’un des plus importants dans la régulation de notre comportement. Elle influence des aspects aussi importants que la perception de la gratification et du plaisir, ainsi que le mouvement, la mémoire et la motivation. Il s’agit d’une hormone synthétisée dans différentes zones du corps, l’une des plus connues étant la substance noire et ses liens avec les noyaux gris centraux et les neurones de la voie mésocorticale.

Cependant, il existe de nombreux troubles et problèmes qui font qu’il ne soit pas synthétisé autant qu’il le devrait, il est nécessaire d’utiliser des mécanismes externes tels que les médicaments pour en augmenter le niveau. Un de ces médicaments, souvent utilisé, est la lévodopa . Dans cet article, nous allons parler de lui.


  • Article connexe: "Types de médicaments psychotropes: usages et effets secondaires"

Lévodopa: qu'est-ce que c'est?

La lévodopa ou L-dopa est un médicament ou un produit psychopharmaceutique qui a été isolé de la dopa, précurseur métabolique de la dopamine, elle-même dérivée de la tyrosine (comme le reste des catécholamines, y compris la noradrénaline) grâce à l’enzyme tyrosine hydroxylase.

C'est une catécholamine qui fait partie du corps, synthétisée par elle tout en étant ajoutée à l'extérieur du régime. Il est généralement obtenu directement à partir du régime alimentaire. À l'intérieur du corps est dégradé par l'enzyme monoamine oxydase ou MAOI , ce qui permet de réguler sa synthèse et ses niveaux.


Utilisé en externe en tant que médicament, il nous permet de traiter une absence de dopamine au niveau cérébral en franchissant la barrière hémato-encéphalique (par opposition à la dopamine elle-même) et en se dégradant et se transformant en dopamine grâce à l’enzyme décarboxylase. Cela permet de traiter les problèmes liés au déficit de ce dernier neurotransmetteur. , comme il arrive avec de nombreuses modifications du caractère moteur.

Mécanisme d'action

La lévodopa agit comme traitement pour des problèmes tels que la maladie de Parkinson en raison de ses performances sur le système nerveux. La barrière hémato-encéphalique ne permet pas à la dopamine externe de pénétrer dans le cerveau. Cependant, la lévodopa, son précurseur immédiat, a cette capacité. Ce médicament sera ensuite transformé en dopamine dans le striatum des noyaux gris centraux grâce à la décarboxylation produite par les neurones dopaminergiques, avec lesquels il finira par augmenter les niveaux de dopamine dans l'encéphale.


La lévodopa est appliqué en conjonction avec des inhibiteurs de l'action périphérique tels que la carbidopa , ce qui permet à la lévodopa de ne pas se dégrader lors de son passage dans le tube digestif et de pénétrer correctement dans le système nerveux central.

Les troubles dans lesquels il est utilisé

La lévodopa en tant que médicament est souvent utilisée dans divers troubles et dans différentes situations et complications médicales dues au manque de dopamine dans certaines régions du cerveau. Parmi ses principales utilisations médicales figurent les suivantes.

Parkinson

La maladie de Parkinson est le trouble principal et le plus connu dans lequel la lévodopa est utilisée comme médicament. Ce trouble se caractérise par une dégénérescence de la substantia nigra et des ganglions de la base produits par un déficit en synthèse de dopamine. Les tremblements parkinsoniens connus apparaissent, en situation de repos, de lenteur motrice et de problèmes de posture et de mouvement, ainsi que d'inexpression faciale.

Le traitement pharmacologique à la lévodopa est l’un des traitements les plus courants. générer une augmentation des niveaux de dopamine dans le cerveau . C'est le médicament de choix qui produit une amélioration significative des symptômes (par exemple, élimine la faiblesse et le manque de mouvement et, dans certains cas, réduit les tremblements).

Syndromes parkinsoniens dus à une encéphalite ou à une artériosclérose cérébrale

Une inflammation du cerveau ou une encéphalite peuvent provoquer des altérations des noyaux cérébraux qui régulent la transmission dopaminergique, le mouvement et la voie nigrostriatale. L'utilisation de la lévodopa est indiquée dans ces cas.

Consommation de neuroleptiques

L’un des effets secondaires les plus courants des neuroleptiques ou des antipsychotiques, en particulier ceux typiques ou de première génération, est la présence de symptômes extrapyramidaux tels que l'acathisie ou les tremblements . Ceci est produit par le blocage des récepteurs de la dopamine dans la voie nigrostriatale (bien que l'objectif des neuroleptiques typiques soit la voie mésolimbique, son action est non spécifique et atteint également les voies nerveuses).

C'est pourquoi il est courant d'utiliser des médicaments antiparkinsoniens, entre autres substances, la lévodopa (parfois mélangée à d'autres substances telles que la carbidopa) afin de réduire ces symptômes.

  • Vous pouvez être intéressé: "Symptômes extrapyramidaux: types, causes et traitement"

Empoisonnement: monoxyde de carbone ou manganèse

Une autre indication de la lévodopa est l'utilisation thérapeutique afin de traiter les dommages au système nerveux causés par intoxication au manganèse ou au monoxyde de carbone .

Effets secondaires de la lévodopa

Comme avec tous les médicaments psychotropes, la consommation de lévodopa peut avoir des effets secondaires plus ou moins graves. Cependant, nous sommes généralement confrontés à un léger inconfort et, dans de nombreux cas, temporaire. Les plus probables sont typiques de nombreux autres médicaments: nausées, vomissements, perte d'appétit, tremblements et contractions nerveuses , vision floue, assombrissement de l'urine, insomnie ou sédation, fatigue et agitation ou agitation.

Il peut également y avoir des changements de comportement tels que l'hypersexualité, des idéations paranoïaques et des symptômes dépressifs peuvent apparaître. Ils peuvent également apparaître des œdèmes, des problèmes urinaires (excès ou déficit), une faiblesse, des maux de tête ou des engourdissements.

En plus de cela, nous devons garder à l'esprit que des problèmes plus graves peuvent survenir nécessitant une attention immédiate, tels que des convulsions, une diarrhée persistante, des arythmies, des idées de suicide ou des réactions allergiques.

Contre-indications et précautions

En plus des symptômes secondaires, nous devons garder à l’esprit qu’il n’est pas toujours conseillé d’utiliser ce médicament. Parmi ses multiples contre-indications figurent principalement les cas dans lesquels un mélanome malin est atteint (car il peut activer et aggraver la tumeur). Aussi l'utilisation conjointe de ce médicament et des inhibiteurs de la MAO doit être évitée , médicaments contre l'hypertension, anesthésiques (peut générer une arythmie), anticonvcolvulsvos ou tranqulizantes (effet réduit).

Enfin, les patients atteints de glaucome, les mineurs, les femmes enceintes, les sujets atteints de psychose (sauf s'il est appliqué comme antiparkinsonien avant la consommation de neuroleptiques) ou de problèmes cardiaques ne doivent pas le consommer ou, si nécessaire, consulter leur médecin .

Articles Connexes