yes, therapy helps!
10 astuces qui vous aideront à clôturer favorablement une négociation

10 astuces qui vous aideront à clôturer favorablement une négociation

Juillet 2, 2022

Que ce soit au travail (par exemple, au département des ventes), avec notre partenaire ou dans d'autres situations de notre vie quotidienne, nous devons tous négocier à un moment donné dans nos vies , parce que nous sommes des êtres sociaux et que nous devons vivre avec d’autres personnes.

La négociation est un art, et pour cela, nous devons maîtriser non seulement certaines techniques spécialement conçues pour maximiser nos chances de succès dans une négociation, mais également une série de techniques de communication comme celles expliquées dans l'article "Les 10 techniques de communication de base "

Conseils pour clore une négociation réussie

Maintenant bien, Que pouvons-nous faire pour réussir dans une négociation? Dans les lignes suivantes, nous vous l'expliquons.


1. Rencontrez votre interlocuteur

Il est toujours idéal de savoir à qui on parle (par exemple, leurs valeurs). Parfois, il est possible d’enquêter sur la personne que nous aurons devant nous, que ce soit par le biais de leurs réseaux sociaux, de Google ou de connaissances communes. À d’autres moments, cependant, cela ne sera pas possible, nous devons donc Prenez le temps d'en savoir plus sur la personne qui est devant nous et analyser la situation qui nous entoure.

2. Identifier le besoin de l'autre personne

Il est non seulement nécessaire de connaître la personne et comment, mais nous devons connaître leurs besoins. Sachez ce que vous recherchez et ce que vous voulez obtenir est essentiel pour négocier avec quelqu'un. Sinon, nous resterons aveugles.


3. Soyez clair sur ce que vous proposez

En plus de connaître le produit ou les besoins de l'autre interlocuteur, il est également nécessaire de connaître le vôtre. "Que proposez-vous?" Ou "De quoi avez-vous besoin?" Certaines des questions que vous devez vous poser avant de commencer la conversation de négociation. Toute négociation exige que vous vous connaissiez bien et que vous sachiez clairement quelle est la valeur ajoutée que vous offrez.

  • Article connexe: "30 questions pour mieux vous connaître"

4. Soyez empathique

L'empathie est essentielle dans toute relation interpersonnelle, mais également lorsque nous avons l'intention de négocier avec les autres. L'empathie signifie se mettre à la place des autres , comprendre le monde qu’ils perçoivent et les émotions qu’ils éprouvent. Cela est essentiel si nous voulons que la négociation se termine avec succès, car elle nous permet de réguler notre propre comportement et de l’adapter à la situation et à l’interlocuteur avec lequel nous négocions.


  • Article connexe: "Êtes-vous empathique? 10 caractéristiques typiques des personnes empathiques"

5. Écouter activement

Lorsque nous négocions, l’autre personne a beaucoup à dire et pas seulement nous. Mais même si cela ne semble pas être le cas, nous entendons souvent et n'écoutons pas. Cela se produit surtout dans une négociation, dans laquelle nous voulons imposer nos besoins et il est tout à fait habituel de vouloir bien vendre à tout prix, et parfois juste de penser à nous.

Et c’est aussi important d’écouter que de parler et qu’il est donc important de faire une communication complète avec l’autre côté de la table des négociations. La meilleure option dans ce cas est l'écoute active , qui se concentre non seulement sur le message verbal, mais aussi sur le non-verbal et les émotions que l'autre personne projette.

  • Si vous souhaitez approfondir cet aspect, vous pouvez lire l'article "L'écoute active: la clé pour communiquer avec les autres"

6. Ne vous attendez pas à obtenir tout ce que vous voulez

Lorsque nous sommes confrontés à une négociation, il est important de savoir que nous n'atteindrons pas toujours 100% de ce que nous proposons, car l'autre personne a également des besoins. Pour cela, Il est important d'apprendre à donner, mais pas à n'importe quel prix . L'objectif est d'atteindre l'équilibre, au point où les deux partenaires gagnent.

7. Soyez persuasif

Un bon négociateur doit être une personne dotée d'une capacité de persuasion, car il est nécessaire de convaincre l'autre interlocuteur que ce que nous proposons est bon pour lui et pour nous. La persuasion ne consiste pas à arnaquer l'autre personne C'est un art qui peut être appris et qui vise à rendre notre point de vue attrayant aussi pour l'autre personne.

  • Approfondir: "La persuasion: définition et éléments de l'art de convaincre"

8. Ayez confiance en vous

Il est impossible de convaincre qui que ce soit si nous ne sommes pas convaincus de ce que nous proposons. Et encore moins si nous ne sommes pas convaincus de nos chances de succès dans la négociation. Plusieurs fois, ce n'est pas ce que nous disons, mais comment nous le disons . Si nous avons confiance en nos arguments, l’autre personne peut faire confiance à ce que nous proposons.

9. Gérez vos émotions de manière appropriée

Une négociation n'est pas un chemin de roses, il y a donc des moments conflictuels.Si nous voulons que la négociation se termine bien, il est nécessaire de réorienter la situation vers un domaine où il est possible de parler calmement. Par conséquent, contrôler et gérer les émotions est presque obligatoire, car se mettre en colère ne profite en rien au bon déroulement de la négociation.

Si vous savez que la négociation est compliquée et que les deux parties ne se trouvent pas dans la zone de négociation optimale, il est préférable de: prenez quelques minutes de repos pour clarifier vos idées et retournez à la table des négociations avec d’autres humeurs.

  • La pleine conscience peut être un bon outil pour ces moments de tension. Vous pouvez en savoir plus dans l'article "La pleine conscience au travail: quels sont ses avantages?"

10. Avoir une attitude positive

L'attitude positive et l'optimisme sont nécessaires dans une négociation, car il peut arriver que les choses ne se passent pas comme vous le souhaitez. Le maintien d'une attitude positive aide à trouver l'équilibre et permet de faire face aux situations défavorables qui peuvent survenir à une table de négociation.


La communication non violente : les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) 181/365 (Juillet 2022).


Articles Connexes