yes, therapy helps!
Ventricules cérébraux: anatomie, caractéristiques et fonctions

Ventricules cérébraux: anatomie, caractéristiques et fonctions

Novembre 2, 2022

Notre cerveau est un organe complexe, formé d'un grand nombre de structures différentes qui permettent la réalisation de nombreuses fonctions différentes.

Le système ventriculaire cérébral est l’un des systèmes du cerveau qui permet sa structuration et son maintien. le réseau de ventricules cérébraux .

  • Vous pouvez être intéressé: "Parties du cerveau humain (et fonctions)"

Le système ventriculaire: définition et origine

Les ventricules cérébraux sont une série de structures situées à l'intérieur du cerveau qui ils sont interconnectés, formant le système dit vestibulaire . Les ventricules eux-mêmes seraient des élargissements dudit système qui forment une série de cavités bordées d'épendyme.


Dans le système ventriculaire la plupart du liquide céphalo-rachidien est originaire (il est estimé que quelque chose de plus de 60%), en particulier dans les structures et les cellules épendymales du plexus choroïde.

Le système ventriculaire Provient du fœtus au cours du troisième trimestre de la grossesse , évoluant à partir du canal central du tube neural. Il comprend quatre ventricules et les différents canaux qui les communiquent.

  • Article connexe: "Liquide cérébro-spinal: composition, fonctions et troubles"

Composants du système ventriculaire

Il y a au total quatre ventricules cérébraux, reliés entre eux par divers canaux et ouvertures.


Dans la partie supérieure et juste en dessous du corps calleux nous avons trouvé les ventricules latéraux , une paire de deux ventricules qui se trouvent le long des hémisphères cérébraux. C'est dans ces ventricules que l'on trouve principalement le plexus choroïdien, où est généré l'essentiel du liquide céphalo-rachidien.

Ces ils communiquent par le biais de l'orifice ventriculaire de Monro avec le troisième ventricule , qui est situé sous le thalamus. Enfin, les troisième et quatrième ventricules (situés entre le tronc cérébral et le cervelet) communiquent par l'aqueduc cérébral ou l'aqueduc de Silvio.

Le quatrième ventricule se connecte avec la moelle épinière par le canal épendymal , qui traverse toute la moelle osseuse et permet au liquide céphalo-rachidien de la traverser jusqu’à son extrémité dans ce que l’on appelle le ventricule terminal.


Le quatrième ventricule Il se connecte également à travers les trous de Luschka et Magendie avec l'arachnoïde, permettant ainsi au liquide céphalo-rachidien d'être distribué dans tout le cerveau.

Fonctions des ventricules cérébraux

Les ventricules dans le cerveau et le système ventriculaire en général peuvent sembler être un résidu de développement qui n'a pas beaucoup de fonctions, mais en réalité, ces éléments sont d'une grande importance pour le maintien de la santé et de l'état du cerveau.

Certaines de leurs fonctions principales sont les suivantes.

1. Production de liquide céphalo-rachidien

C'est la fonction principale des ventricules cérébraux . Bien qu'il soit également sécrété en petites quantités par d'autres structures telles que l'espace sous-arachnoïdien, la plupart du liquide céphalo-rachidien que nous possédons est généralement sécrété par les plexus choroïdiens du système ventriculaire.

Ce fluide offre un moyen par lequel le cerveau élimine les déchets de son activité tout en permettant de créer un environnement stable pour le fonctionnement des neurones, et même contribuer à nourrir et à faciliter le fonctionnement des cellules. Il permet également au cerveau de flotter, réduisant ainsi son poids, tout en aidant à le protéger des agents externes et des dommages. Enfin, il permet au niveau de pression interne du cerveau de rester stable.

2. Contribuer à garder le cerveau en bonne santé

Les plexus choroïdes, en plus de produire du liquide céphalo-rachidien, aident à empêcher que des substances externes nocives ne l’affectent et n’atteignent le reste du cerveau à travers elle, de sorte que contribuer à garder le cerveau en bonne santé .

3. Maintien de la forme et de la structure du cerveau

Les ventricules cérébraux ils peuvent être étendus dans une large mesure en fonction des besoins de l'organisme . Bien que cela puisse paraître une fonction sans importance permet de maintenir la structure du cerveau et ses interconnexions. En outre, le liquide céphalo-rachidien qui y est produit contribue à maintenir le cerveau en flottation et à réduire le niveau de pression intracrânienne.

Altérations causées par divers troubles

Comme nous l'avons mentionné, l'une des fonctions des ventricules est maintenir la forme et la stabilité de l'ensemble encéphale . En fait, dans divers troubles entraînant une perte de masse neuronale, les ventricules cérébraux se dilatent pour occuper l'espace libre.Vous trouverez ci-dessous certaines des altérations qui provoquent un effet sur les ventricules cérébraux.

Alzheimer

La maladie d'Alzheimer produit au cours de son développement une détérioration et la mort d'un grand nombre de neurones, diminuant la densité neuronale au fur et à mesure de l'évolution de la maladie. L'espace inoccupé est rempli par les ventricules , qui se développent pour prendre la place.

  • Article connexe: "Alzheimer: causes, symptômes, traitement et prévention"

La schizophrénie

Plusieurs études ont montré que de nombreuses personnes atteintes de schizophrénie avaient des ventricules plus grands.

L'hydrocéphalie

Hydrocéphalie dans un trouble caractérisé par une production excessive de liquide céphalo-rachidien, un déséquilibre entre production et réabsorption ou par une mauvaise circulation de celui-ci à travers les ventricules ou leurs interconnexions. C’est un problème très grave qui peut causer des séquelles graves ou même entraîner la mort du sujet en raison de la compression des structures cérébrales.

  • Article connexe: "Hydrocéphalie: causes, types et traitements"

Ventriculite

C'est un désordre qui est basé sur l'inflammation des ventricules cérébraux. Comme avec la méningite, cette inflammation peut être dangereuse en raison de la pression exercée par les ventricules sur le reste du système nerveux. De plus, l'infection des ventricules peut générer des altérations du liquide céphalo-rachidien ou du système vasculaire, pouvant entraîner une encéphalite.

Références bibliographiques:

  • Kandel, E.R .; Schwartz, J.H .; Jessell, T.M. (2001). Principes de neuroscience. Madrid: McGraw Hill.

L'encéphale (Novembre 2022).


Articles Connexes