yes, therapy helps!
Comment faire face à la peur du mariage, en 5 conseils

Comment faire face à la peur du mariage, en 5 conseils

Août 8, 2022

La peur du mariage est un phénomène plus répandu qu'il n'y parait , et ses effets néfastes sur la qualité de vie de ceux qui souffrent peuvent être remarqués pendant des années.

Dans cet article, nous verrons plusieurs conseils pour faire face à la peur du mariage et ne pas le laisser ajouter une dose d’angoisse à votre vie.

  • Article connexe: "Anuptophobie: la peur irrationnelle d'être célibataire"

Peur du mariage: que faire?

Les inquiétudes et les nerfs avant le mariage sont très communs, mais ils restent des phénomènes qui ont plus à voir avec le rituel lui-même et avec la célébration de ce moment spécial. Cependant, au-delà de ces épisodes de légère gêne , il y en a qui ne craignent pas le jour du mariage, mais la vie du marié, la phase de la vie qui commence à partir de ce moment.


Cependant, avant d'aborder le problème de l'angoisse vécue lors de la peur du mariage, il est clair que ce phénomène ne doit pas nécessairement être quelque chose qui apparaît isolément chez chaque individu: l'influence sociale compte, et beaucoup .

Dans une certaine mesure, la peur du mariage peut être basée sur la pression sociale. Personne ne manque au fait qu’aujourd’hui encore une forte "inertie" nous porte à supposer que le mariage fait partie d’une vie développée de façon normale, de sorte que les personnes d’un certain âge qui ne s’établissent pas ce lien sont des cas étranges, parfois même cause de mépris ou de ridicule.

Ainsi, la peur du mariage peut être le résultat de la gêne ressentie par le sentiment "prédestiné" de passer par l'autel, même s'il n'existe aucune volonté réelle de se marier ou de mener une vie de couple. Par conséquent, avant de déterminer si la crainte du mariage est en soi un problème, il faut faire attention au contexte dans lequel nous vivons , savoir si ce qui nous rend mal à l’aise est lié aux attentes que le reste des gens a déposées en nous.


Cela dit, et en supposant qu'il s'agisse d'une peur vraiment personnelle et non basée sur les pressions de notre cercle social, nous pouvons maintenant passer aux conseils.

1. Si vous n'avez pas de partenaire ...

Il y a des gens qui ont peur du mariage sans avoir de partenaire. Dans ces cas, ce qui se produit habituellement, c’est que c’est l’influence du reste qui nous laisse supposer qu’un jour viendra où nous devrons faire des compromis. Ce qui se passe, c’est que cette influence ne doit pas forcément être évidente, et peut même venir de personnes non spécifiques (amis, famille, voisins…) mais à travers l'influence de la culture dans laquelle nous vivons immergé .

Gardez à l'esprit que si vous n'avez pas de partenaire, il ne sert à rien d'avoir peur du mariage. En pratique, nous devons nous adapter autant que possible aux situations que nous vivons réellement, et non à celles qui sont imaginaires ou hypothétiques. Quelles que soient vos circonstances, la crainte du mariage ne fera que vous inquiéter davantage et ne devrait tout simplement pas exister.


  • Peut-être que cela vous intéresse: "Absorber les relations: que faire et comment les reconnaître"

2. Ne présumez pas que ça va aller mal à nouveau

Dans le domaine de l’amour, de nombreuses émotions sont en jeu, ce qui facilite relativement les expériences psychologiquement douloureuses. En conséquence, certaines personnes développent une peur des engagements émotionnels et la peur du mariage est l'exemple le plus clair de ce type de liens dans lequel deux personnes s'engagent à assurer l'autre.


Dans ces cas, il est bon de modifier ces croyances, car elles créent une gêne, d’une part, et ne nous rendent pas plus réalistes, de l’autre. Ce dernier est comme ça parce que l'histoire d'amour d'une personne n'est jamais aussi vaste d'avoir un échantillon représentatif qui permet de bien connaître "les gens" en général. Chaque personne est un monde, et même s’il est vrai qu’il existe des régularités psychologiques, celles-ci ne peuvent pas être connues par le simple fait d’avoir eu une douzaine de couples auparavant.

3. Examiner vos conditions matérielles

Il est possible que les circonstances aient rapproché de plus en plus l’idée du mariage et que vous ne vous sentiez pas capable de passer à ce genre de vie . Mais une partie de cette préoccupation peut provenir du fait que le manque de préparation n’est pas psychologique, mais matériel.


Si vous ne disposez pas de la stabilité économique qui vous permet de vous lancer en toute sécurité dans la vie conjugale, vous devez d’abord régler les problèmes liés à vos conditions de vie, bien entendu en dialogue constant avec votre partenaire.

4. Analyser s'il s'agit d'un grand saut qualitatif

Bien que le mariage ait une importance symbolique et juridique, vous ne devez pas assumer un grand changement dans la définition du type de comportement émotionnel qui vous unit avec votre partenaire. L’idéal est de vous marier lorsque vous rencontrez déjà un degré d’intimité et d’engagement similaire à celui du couple marié.Sinon, la peur que quelque chose échoue peut vous amener à faire face au stress simplement à cause de l'incertitude.

5. Embrasse de nouvelles formes d'engagement

Enfin, vous devez envisager la possibilité que, si vous éprouvez la peur du mariage, c’est parce que n'a pas assez de préparation pour vivre en couple en permanence . Dans ce cas, prenez au sérieux la tâche d'apprendre les habitudes nécessaires à la vie en commun.



PEUR DE L'ENGAGEMENT : 5 ASTUCES INFAILLIBLES ! (Août 2022).


Articles Connexes